Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
07/06/2024 13:25
9188 lectures

JO de Paris 2024 : Les anneaux olympiques ont été fixés sur la Tour Eiffel grâce à Industeel Creusot

Fabriqués à Châteauneuf dans la Loire, les 11 segments des 5 anneaux olympiques ont été assemblés à Paris. D’un poids de 30 tonnes, ils ont été fixés sur la Tour Eiffel grâce à une structure fabriquée par Industeel au Creusot. Les J.O. de Paris 2024 deviennent encore plus la fierté du Creusot et d’Industeel Creusot, groupe ArcelorMittal.

Voir les photos et la vidéo.
C’était le 31 Mai : Cédric Chauvy, le directeur d’Industeel Creusot, groupe ArcelorMittal, avait ravi les médaillés de son établissement, et les invités, en brandissant la torche des Jeux Olympiques de Paris 2024. Resplendissante, elle avait fait briller bien deux yeux au petit théâtre du Château de la Verrerie (lire notre article).
Une semaine plus tard, Le Creusot et les salariés d’Industeel peuvent légitimement avoir une nouvelle fierté. Dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 juin, les anneaux olympiques ont été fixés sur la Tour Eiffel. Des anneaux fabriqués par Industeel à Chateauneuf, passés par ArcelorMittal à Dunkerque, et assemblés à Paris, au pied de la Tour Eiffel, puisqu’ils étaient composés de 11 éléments.

C’est grâce à une structure métallique, spécialement fabriquée par Industeel Creusot, que les anneaux ainsi assemblés ont pu être fixés sur la Tour Eiffel, à 70 mètres de hauteur, entre le premier et le second étage de la Tour Eiffel.
Des anneaux qui ont leur couleur originelle en journée et qui sont blancs la nuit. 100.000 leds permettent leur éclairage et leur brillance dans la nuit.
Le symbole de la Tour Eiffel ainsi dotée des anneaux olympiques est fort. L’image a déjà fait le Tour du Monde, à 50 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques.
Pour Industeel c’est un défi exceptionnel qui a été relevé. Autant pour la réalisation des anneaux avec des aciers recyclés, c’est-à-dire de la ferraille, ainsi que cela a été expliqué ; que pour fixer les fixés sur la Tour Eiffel, face au Trocadéro. L’ensemble, constitué de la structure métallique et des anneaux, pèse quand même 30 tonnes.
De nombreuses études ont été menées, par les ingénieurs d’Industeel et d’ArcelorMittal, car évidemment il ne s’agit pas d’endommager ni d’affaiblir le symbole de Paris et de la France, dans le monde.
Huit mois de production ont été nécessaires pour arriver au résultat finale. Pour une mise en place parfaite et quasiment au millimètre de la structure, trois grues de 400, 300 et 100 tonnes ont été utilisées et mises à l’œuvre dans la nuit de jeudi à vendredi.
Les anneaux assemblés font 29 mètres de large et 15 de hauteur, avec 9 mètres de profondeur, structure de fixation comprise.
Ces anneaux sont plus grands que ceux de Londres. Le décrochage des anneaux interviendra après les Jeux Paralympiques. C’est-à-dire après le 8 septembre. D’ici là des millions de touristes vont pouvoir admirer la Tour Eiffel Olympique pendant minimum trois mois… Ca laisse du temps pour faire des photos et des selfies.
Alain BOLLERY
(Photos et vidéo Paris 2024 / ArcelorMittal)






Le communiqué de presse :`

Dans moins de 50 jours, le monde aura les yeux rivés sur Paris et la France qui accueilleront, 100 ans après, la 3e édition des Jeux d’été de son histoire. A moins de deux mois de cet évènement, la ville hôte continue de se mettre aux couleurs des Jeux avec la pose cette nuit des anneaux olympiques sur la tour Eiffel.
« Aux Jeux, on appelle ces anneaux géants les "Spectaculars" et on pouvait difficilement faire plus spectaculaire que la tour Eiffel. La tour Eiffel, c’est Paris, c’est la France. On voulait créer une image dont tout le monde se souviendra » Tony Estanguet, Président de Paris 2024
En tant que monument iconique de Paris et de la France, la tour Eiffel est honorée de se parer de l’emblème des Jeux olympiques commente Jean-François Martins, président de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel (SETE). En relevant à nouveau un défi technique ambitieux, la tour Eiffel, fidèle à son histoire, apporte son empreinte et son audace à ces Jeux olympiques de Paris 2024 ».
Éric Niedziela, Président d’ArcelorMittal France, a commenté : « ArcelorMittal est extrêmement fier d’avoir produit et installé sur la tour Eiffel ce formidable emblème des Jeux de Paris 2024. Nos usines de Châteauneuf, du Creusot, de Dunkerque et de Denain, et notre sous-traitant dans le Grand Est, ainsi que l’ensemble de nos partenaires, ont réalisé un travail d’exception : bravo à toutes nos équipes et merci à Paris 2024 et à la SETE pour leur confiance. »
Lors de chaque édition, les anneaux olympiques prennent place dans un lieu iconique de la ville hôte : le Tower Bridge à Londres en 2012, le Parc de Madureira à Rio en 2016, la Baie d’Odaiba à Tokyo en 2021.
Avec ces anneaux olympiques, la tour Eiffel s’inscrit encore un peu plus au cœur dess Jeux de Paris 2024. La tour Eiffel sera le décordes compétitions au stade tour Eiffel (volleyball de plage), à l’Arena Champ de Mars (judo, lutte) et au pont d’Iéna (cyclisme sur route). La Dame de fer sera également au coeur des célébrations des championnes et des champions des Jeux : en arrière-plan du Parc des Champions au Trocadéro. Elle a enfin inspiré le design des podiums et celui des médailles avec un morceau de son fer d’origine dans chacune d’entre elles.   
Dans la nuit du 6 au 7 juin, les équipes d’ArcelorMittal, partenaire officiel des Jeux de Paris 2024, ont réalisé ce montage de haute précision sur le monument, en lien avec la Société d’Exploitation de la tour Eiffel et Paris 2024. Pour hisser les anneaux olympiques géants (29 mètres de large et 13 mètres de haut), quatre grues et une trentaine de personnes ont été mobilisées.
Ce matin, à moins de 50 jours des Jeux, le symbole des Jeux orne le symbole de la France et de Paris.