Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Bourgogne Franche comte > BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE
04/05/2023 08:00
25700 lectures

EXCLUSIF : Un loup abattu mercredi soir près de Charolles en Saône-et-Loire

C’est le troisième prédateur tué dans le département de Saône-et-Loire. ACTUALISE : La Préfecture précise que le loup s'apprêtait à attaquer des ovins, dans un parc protégé.
C’est une information creusot-infos confirmée par Yves Seguy, le Préfet de Saône-et-Loire : Un loup a été abattu mercredi soir, dans le département de Saône-et-Loire, près de Charolles, au cœur du charolais. Selon les informations portées à notre connaissance, c’est sur la commune de Fontenay, au nord de Charolles, près des communes de Baron et de Viry, que le prédateur a été abattu. Cela en plein cœur de la zone d’élevage de la race charolaise, alors que depuis le week-end de Pâques de nombreuses attaques ont été constatées contre des bovins charolais, notamment dans la région du Creusot, chez des éleveurs au Breuil (lire notre précédent article).

Joint par téléphone ce jeudi matin, le Préfet de Saône-et-Loire a confirmé nos informations : «Oui un loup a bien été neutralisé et abattu mercredi soir, vers 22h30. Face la multiplication des attaques, on avait mis des moyens considérables pour neutraliser le loup. Avec les louvetiers et avec les agents de la brigade nationale qui ont été mobilisés en Saône-et-Loire à ma demande». La confirmation de cette neutralisation devrait évidemment être accueillie avec soulagement par les éleveurs de Saône-et-Loire qui depuis plusieurs semaines vivent la peur au ventre et avec l’angoisse de trouver, chaque matin, des victimes dans leurs troupeaux.
Alain BOLLERY
(photo : Le loup a été récemment photographiée sur la commune de Dompierre les Ormes, c'était le 16 avril)
 
Le communiqué de la Préfecture (12h19) :
Un loup a été abattu hier soir vers 23 h sur la commune de Fontenay, alors qu’il était sur le point de se livrer à une nouvelle prédation dans un parc protégé accueillant des ovins.
Le prédateur a été tué par un agent de la brigade mobile d'intervention sur les grands prédateurs terrestres, service national de l'office français de la biodiversité (OFB), en coopération avec les services locaux de l’OFBdans le cadre d'une opération de tir de défense simple.

D’autres développements plus tard sur creusot-infos