Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > TORCY
25/09/2022 03:17
5378 lectures

TORCY : Les aménagements urbains du Boulevard du 8 Mai ont été inaugurés

Quatre parlementaires étaient présents, avec évidemment le Sous-Préfet... Y avait du monde pour couper...
Avec une déambulation remarquable et remarquée conduite par la Compagnie Soukha et le verre de l’amitié en musique avec l’Harmonie du Creusot.
Et pour couper le ruban inaugural, il y avait effectivement du monde. Aux côtés du maire de Torcy Philippe Pigeau et de David Marti, maire du Creusot et Président de la Communauté Urbaine, étaient présents le sous-préfet Marc Makhlouf, Jérémy Decerle, député européen, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, les députés Rémy Rebeyrotte et Louis Margueritte, le sénateur Jérôme Durain et de nombreux élus.
C’est une page qui se tourne, même si ce ne fut pas toujours aisé, a déclaré Philippe Pigeau. Le centre commercial du Pilon était un lieu de vie et de rencontres pour de nombreux Torcéens. Il était nécessaire de restructurer cet espace et je souligne le travail réalisé par mon prédécesseur Roland Fuchet. Son achat et les travaux de démolition ont coûté 1 million d’euros avec une aide de 200 000 euros de la Région BFC. La confiance entre les collectivités a été totale. Les entreprises et la Communauté Urbaine ont été à l’écoute et les travaux ont été réalisés dans des délais plus courts que prévus. De nombreux compliments quant à l’esthétique et à la végétalisation de l’ensemble ont été faits par les administrés à la Municipalité. La Place de la République accueille le marché dominical, elle est aussi le lieu de rencontre à l’occasion du Forum des Associations, de la journée de la Prévention, de la grande fête de juillet et de la brocante.

Il appartenait ensuite à Evelyne Couillerot, vice-présidente déléguée à l’aménagement de l’espace public à la CUCM de rappeler l’historique du marteau-pilon à vapeur et de dévoiler la plaque de son inventeur François Bourdon, avec David Marti.
Le Président de la CUCM souligna ensuite le travail mené en concertation entre les villes du Creusot, de Torcy et de la Communauté Urbaine. La création de la Pénétrante, financée par la Région, a une vocation économique. Il était alors nécessaire de réaménager le Boulevard du 08 Mai en tenant compte d’un meilleur partage entre les espaces réservés aux différents usagers, automobilistes, cyclistes et piétons.
Il fallait également  valoriser les deux centralités, la Place de la République et l’espace François Bourdon avec la part belle aux espaces verts. Un retour à la nature en quelque sorte avec la plantation de 120 arbres à l’automne, en tenant compte des impératifs liés aux changements climatiques et en favorisant la vie nocturne animale avec un éclairage adapté. Et David Marti de rappeler que le montant total des travaux s’élève à 6,6 millions d’euros avec les participations de la Région (1,7 millions d’€), de l’Europe (700 000 €) et de l’Etat.
Séquence émotion avec Laëtitia Martinez qui participe pour la première fois à une inauguration devant le marteau-pilon, symbole de la toute puissance de l’industrie creusotine. Elle soulignera l’importance de la qualité de vie au quotidien avec des transitions écologiques indispensables et le retour de la nature en ville.
Jérémy Decerle, venu précédemment au Creusot  sur le site technopolitain, a salué le dynamisme des villes de Torcy, du Creusot et de la Communauté Urbaine. Cette réalisation embellit le territoire et l’Europe contribue aux différents accompagnements.
Le sous-préfet Marc Makhlouf saluera cette belle manifestation et la belle réalisation de cet espace, la population est là, c’est le signe de la réussite. L’équilibre entre la voiture et les mobilités douces est réalisé et l’éclairage adapté a été anticipé.
Joël Servy

Pour en savoir plus :

Après 2 ans de travaux, le réaménagement du boulevard du 8 Mai 1945, de l’entrée d’agglomération de Torcy jusqu’au Marteau Pilon au Creusot, s’achève. A travers une déambulation festive et colorée, la Communauté Urbaine Creusot Montceau convie les habitants à s’approprier l’espace à l’occasion de l’inauguration du boulevard du 8 Mai 1945 ce samedi 24 septembre 2022.
La traversée de Torcy, par le boulevard du 8 Mai 1945, a bénéficié d’une requalification d’ensemble pour devenir un véritable boulevard urbain et résidentiel. Ce projet, conçu en lien avec les communes de Torcy et du Creusot, a pour objectif général d’améliorer l’attractivité de l’entrée d’agglomération, en créant une promenade paysagère qui donne une identité et une unité aux différents secteurs traversés et qui s’adapte également aux évolutions futures du tissu urbain.
 
Le projet de réaménagement
Le réaménagement du boulevard du 8 Mai 1945 s’inscrit dans la poursuite des projets d’urbanisme portés par la communauté urbaine sur le bassin nord, dans le cadre des opérations de renouvellement urbain des quartiers du Tennis et de la résidence du Lac.
Cette opération vise à embellir le cadre de vie, à développer la nature en ville et à préserver l’environnement.
Outre le traitement de la place de centralité et le carrefour du marteau-pilon, les principes d’aménagement actés pour le boulevard du 8 Mai 1945 sont les suivants :
-        aménager une grande promenade paysagère en cohérence avec les besoins en circulation et qui s’adapte aux évolutions urbaines futures,
-        aménager un axe qui unifie et donne une identité aux différentes séquences traversées (habitat collectif, habitat pavillonnaire, commerces…),
-        affirmer les modes de déplacements actifs et les relier aux commerces et équipements structurants.

Les espaces publics
Les espaces publics sont aménagés en tenant compte de leur pérennité et de leur facilité d’entretien et de maintenance.
Pour ce faire, les principes d’aménagement suivants ont été retenus :
-        mise en œuvre de circulations actives avec partage modal de la voirie (circulations piétonnes, automobiles et cyclistes séparées).
-        plantations d’arbres d’alignement sur la voirie pour rythmer l’espace et de massifs arbustifs pour agrémenter et séparer les différentes circulations.
-        création de noues paysagères pour limiter le rejet des eaux pluviales dans le réseau.
-        mise en place d’un dispositif d’éclairage public par LED pour limiter la consommation électrique.
Concernant le choix des matériaux, les espaces dédiés à la circulation automobile sont traités en enrobé noir ou grenaillé. Les espaces piétons sont, quant à eux, réalisés en béton modulaire.
 
Les plantations et espaces verts
Tout comme pour les revêtements de sol, le choix des plantations répondent à des critères esthétiques mais aussi de gestion facilitée. Les objectifs d’aménagement reprennent les principes suivants :
-        amener du végétal pour structurer et donner son identité au parc,
-        maintenir les arbres existants et vérifier leur état,
-        adoucir le talus pour une meilleure intégration du quartier du Tennis dans le parc.
La palette végétale, choisie pour ce projet, joue sur le volume, la forme, la nature et la couleur des végétaux avec comme objectifs d’être évolutive et d’apporter un intérêt renouvelé au fil des saisons.
Elle prend également en compte les changements climatiques et la capacité des végétaux à résister à la chaleur et à la sécheresse (chênes Cerris, érables Freemanii, Pins Sylvestre…).
 
Le projet lumière
Le projet d’éclairage, qui a anticipé le nouveau décret sur la nécessité de protéger la vie animale en prenant en compte son activité nocturne, vise à différencier le niveau d’éclairage selon les axes traversés, afin de :
-        adapter l’éclairage aux temporalités en fonction des différents flux de circulation et identifier les différentes mobilités (piétons, vélo, voiture…),
-        créer une identité nocturne du site,
-        assurer une transition entre les espaces naturels sombres et la ville éclairée,
-        qualifier l’entrée/sortie de la ville et son accroche au cœur de ville.
 
La mobilité
Le volet mobilité est l’un des points essentiels de ce projet de requalification du boulevard du 8 Mai 1945.
Avec la prise en compte des modes actifs (marche à pied, vélo, trottinette, rollers…), la communauté urbaine souhaite donner la possibilité aux habitants de la résidence du Lac et du quartier du Tennis d’accéder aux commerces et services, situés à proximité, ainsi qu’aux différents sites de l’agglomération, en inscrivant la requalification du boulevard du 8 Mai 1945 dans le cadre d’un maillage cohérent de liaisons douces.
Le boulevard du 8 Mai 1945 est situé sur la liaison douce qui reliera, à terme, le centre du Creusot à la zone d’activités de Coriolis et à l’EuroVelo 6 (axe touristique majeur reliant Nantes à Budapest), via le canal du Centre, sur un linéaire de 22 km.
 
Budget et financement
Le montant du réaménagement du boulevard du 8 Mai 1945 s’élève à 5 570 800 millions d’euros et bénéficie de subventions de la part du fonds européen de développement régional (FEDER), et de la Région Bourgogne-Franche-Comté, à hauteur de :
- 1 350 000 € : Région (au titra du contrat métropolitain)
- 375 000 € : Région (au titre de la cohésion sociale)
- 681 000 € : FEDER