Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > SAINT SERNIN DU BOIS
18/11/2023 03:12
1213 lectures

SAINT-SERNIN : Les appels à projets du Conseil départemental passés à la loupe lors de la réunion cantonale

Évelyne Couillerot a donné quelques informations concernant les appels à projets et elle a rappelé que l'enveloppe attribuée était de 11 millions d'euros cette année.



Les élus du canton Creusot 2, se sont retrouvés jeudi soir à la mairie de Saint-Sernin-du-Bois pour le point annuel. Évelyne Couillerot et Jean-Marc Hippolyte conseillers départementaux animaient la réunion à laquelle participaient Pascale Fallourd maire de Saint-Sernin, Georges Lacour maire de Saint-Firmin, Gérard Durand maire de Saint-Pierre de Varennes et plusieurs autres élus des communes concernées comme Bernard Fredon qui représentait Chantal Cordelier maire du Breuil. Après le traditionnel tour de table, Évelyne Couillerot a donné quelques informations concernant les appels à projets : «L’enveloppe 2023 était de 11 millions d’euros, sur cette enveloppe de 11 millions, 9,5 allant directement sur les projets communaux et 1,5 million allant sur des projets structurants des 5 SCoT (Schéma de cohérence territoriale)…». Après avoir signalé que l’enveloppe n’a pas augmenté, Évelyne Couillerot a souligné qu’il s’agissait de présenter deux dossiers dont un, disons classique, et l’autre touchant directement l’environnement. Les dossiers doivent être déposés avant le 31 décembre, sachant que l’information sur les attributions sera donnée en mars 2024. Parmi les modifications, il faut retenir qu’il s’agit de prioriser un dossier financé à 100%, le second l’étant selon l’enveloppe restante. Concernant les dossiers de plus de 100 000€, ils seront traités par DCE (Dossier de Consultation des Entreprises). Rappel : deux financements du département ne sont pas cumulables !. « Il convient de mettre en premier le dossier le plus financé ou celui auquel vous tenez le plus…» ont expliqué les deux conseillers départementaux.

Évelyne Couillerot devait ensuite aborder certaines évolutions à prendre en compte par les communes comme l’introduction de financement des études préalables concernant des points de vente de produits locaux, le financement possible de la mise en place de commerce de proximité ou encore celui d’espaces naturels sensibles. Sur les bâtiments publics, Evelyne Couillerot a donné également quelques informations : « Il faut encourager les constructions de bâtiments prenant en compte les économies d’énergies. Important, sur les logements vacants au centre bourg des communes, il faut encourager la vente avec un niveau de performances énergétiques suffisant. Pour encourager les communes dans ce sens, une prime de 2 000€ est attribué si le logement n’est pas occupé depuis plus de trois ans, prime qui s’ajoute à l’attribution de l’aide de 25 000€…».

Les projets des communes

Pascale Fallourd a entamé le traditionnel tour de table avec un projet d’économies d’énergies sur l’école élémentaire de Saint-Sernin avec la mise en place d’une vingtaine de volets roulants à énergie solaire, programmables et de dernière génération, afin d’obtenir un confort maximum. Ce dossier sera jumelé avec le remplacement de l’éclairage des salles en Led. Coût total de l’opération : 33 000€.
Pour Saint-Firmin, Georges Lacour a signalé le dépôt d’un dossier sur la rénovation énergétique de la salle André Blondeau. « On travaille notamment sur l’isolation extérieure de la toiture de la salle (qui est d’origine), sur le remplacement du mode de chauffage et sur des éclairages par led…». L’audit énergétique est fait et les travaux sont estimés à 300 000€. Les économies d’énergies attendues sont de l’ordre de 60%, ce qui permettrait à la commune d’obtenir une aide de 40% sur la facture.
Pour Saint-Pierre de Varennes, Gérard Durand souhaite vivement installer un ascenseur extérieur pour accéder au premier étage de la mairie et apporter un certain confort notamment aux utilisateurs et représentants des associations. Les devis s’élèvent à 55 000€ et l’aide attendue serait de 25%. Gérard Durand a également en tête un équipement de panneaux photovoltaïques sur le hall de foire.
Enfin, plusieurs dossiers sont à l’étude par la commune du Breuil. Mais le plus important concerne l’extension et la réhabilitation de la salle de Montvaltin. La cour de l’école maternelle est également au centre des préoccupations des élus du Breuil. Pour l’extension de Montvaltin, l’estimation serait de 350 à 400 000€ HT. Une autre projet « vert » est lié à l’achat d’un bois de 5 000m2 situé près de la résidence seniors en construction près du bourg. « On pourrait réaliser des allées et un circuit pour que les seniors se promènent dans ce petit bois…» a précisé Bernard Fredon. Évelyne Couillerot fermant le tour de table en signalant un dossier d’extension de l’Escale au Creusot avec isolation extérieure.

DOTATIONS FDAVAL

Les dotations FDAVAL (fonds d'aide à la vie associative locale) étaient également à l'ordre du jour. Ici Évelyne Couillerot a rappelé qu'il s'agissait d'aider à la création d'association ou d'apporter une aide à titre exceptionnel à des événements, et non à des manifestations répétitives. L'enveloppe allouée au canton en 2023 était de 3 550€. Cinq dossiers ont été retenus pour 2023.  Parmi les dossiers, il faut signaler que l’association « Oiseaux  et Nature en Bourgogne du Sud » a obtenu 1 200€ pour son dynamisme et l’organisation de plusieurs manifestations avec les écoles.
J-C.Pierrat