> Vie locale > MARMAGNE
18/07/2021 03:15
3493 lectures

Marmagne : Une première journée festive et sportive qui en appellera d’autres

La municipalité de Marmagne, en collaboration avec les associations locales, le COCB et le club d’athlétisme du Creusot, l’EALC, ont fait fort, une journée, dont le cœur était le stade municipal, qui fera date et qui est sans aucun doute la première d’une longue série.
Quand les grands esprits se rencontrent, il ne peut qu’en découler de grandes idées ! Didier Lauberat, le Maire de Marmagne, nous donne la genèse de cette journée estivale, festive et réussie : « ça faisait longtemps que l’idée me trottait dans la tête. Faire un trail sur Marmagne était idéal, le site s’y prête à merveille. Comme celui des « 3 Châteaux » a été annulé, ainsi que celui d’Uchon, il est devenu naturel que nous nous rapprochions de l’EALC. » Les grandes idées emmenées par des passionnés, et voilà l’affaire dans le sac, le maire continue : « De cette idée, nous avons greffé, construit cet événement autour du trail et le Conseil municipal, avec l’aide des associations (notamment le FC Marmagne, les chasseurs de Marmagne, le Trait d’union) et l’aide du club du Creusot de Rugby, suite à une rencontre avec Jean-Paul Pelloux son co-président, cela a pris forme pour arriver à cette journée. »
Une belle journée, avec du monde, plein de monde et du beau monde. Il y en a pour tous les goûts, la pétanque d’abord, avec un concours de doublettes (24 équipes engagées), une initiation au rugby pour les plus jeunes qui a rencontré un beau succès. Le club creusotin de rugby, le COCB, avait détaché des éducateurs qui ont initié les jeunes à quelques fondamentaux du ballon ovale, dans une structure gonflable prêtée par le Comité Départemental de Rugby. On ajoute la buvette, les restaurations et voilà !
La soirée allait continuer avec une animation musicale, un repas champêtre et la présence de producteurs locaux. Une première réussie, qui en appellera bien d’autres, c’est certain.
En attendant le trail du Mesvrin, seniors, trois courses ont fait patienter les spectateurs, l’écoles d’athlétisme en premier lieu, puis les benjamins et les minimes enfin les cadets.  
Vincent Brucci