Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
16/11/2023 11:40
1775 lectures

SAONE ET LOIRE : Il est désormais interdit de vendre de l'alcool, après 1 heure du matin, dans les épiceries de nuit

Communiqué de la Préfecture de Saône et Loire :
Chaque année en France près de 30 % des accidents mortels sont dus à une prise excessive d'alcool. Le risque d'être responsable d'un accident mortel est multiplié par 17,8 chez les conducteurs alcoolisés et 71 % des accidents mortels dus à l'alcool ont lieu la nuit, contre 30 % des accidents sans alcool.
 
Face à ce constat, l'inauguration d'une nouvelle démarche collective de prévention avec les professions du commerce des boissons est apparue comme une nécessité.

Le 24 août 2022 est entrée en vigueur, pour le département de la Saône-et-Loire, une réglementation locale relative aux fermetures tardives des débits de boissons fixant l'heure de fermeture à 1h00. Les établissements ayant signé la charte des bonnes pratiques des débits de boissons et respectant les termes de celle-ci  bénéficient de la possibilité de rester ouverts au plus tard jusqu'à 3h00 du matin, à une fréquence définie selon les circonstances locales telles qu’examinées par le sous-préfet d'arrondissement.


Un an après la mise en œuvre de la nouvelle réglementation, les enjeux en termes de sécurité n'ont pas changé. Le bilan positif de ces dispositions doit nous encourager à les maintenir.
Cependant, afin d'éviter tout report de la consommation d'alcool sur la voie publique, Monsieur le préfet de Saône-et-Loire a décidé par arrêté n°BOPSI/2023-291 du 18 octobre 2023, d'appliquer la réglementation sur la vente d'alcool aux épiceries de nuit.

Elle est désormais interdite, dans ces établissements, à partir d'1 heure du matin conformément à ce qui se pratique dans les débits de boissons.

L'arrêté est consultable sur le lien suivant : https://www.saone-et-loire.gouv.fr/contenu/telech...

Nous savons pouvoir compter sur la mobilisation de chacun dans cette lutte contre l'insécurité routière.