Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
02/06/2021 03:16
1703 lectures

Pierre-Etienne Graffard : «On sera présent au 2ème tour des Régionales et pour les départementales j’appelle juste à préserver le peu de gauche au Creusot»

Le seul élu vert au conseil municipal du Creusot se confie dans une interview au sujet des élections régionales pour lesquelles il est sur la liste EELV et sur les départementales. Il égratigne aussi Jean-François Jaunet, le vice-président vert de la CCM au sujet du traitement des déchets.
EELV, votre parti, a décidé de partir seul aux Régionales. Pourquoi ?
PIERRE-ETIENNE GRAFFARD : «Notre volonté était d’être présent au 1er tour, pour nos positions et nos orientations écologiques. Cela permettra aux électrices et aux électeurs de clairement s’exprimer».

Cela présente le risque que vous ne soyez pas présent au second tour…
«Le risque existe toujours quand on se présente. Le risque sera surtout de faire émerger une force contraire à nos aspirations. J’en suis convaincu, on sera présent au second tour. L’écologie touche tous les champs d’action. On a des propositions sur les compétences et les préoccupations écologiques de tout le monde. On sera à plus de 10%, j’en suis persuadé».


En 2015, vous aviez des candidats aux départementales sur un des deux cantons du Creusot. Pas cette année. Pourquoi ?
«Cela peut paraître étonnant depuis Le Creusot, mais le PS et mon parti EELV ont eu la capacité de se parler et de trouver des accords. C’est un accord que j’approuve. Nous avons discuté et nous nous sommes entendus pour maintenir une force de gauche».

Pour les municipales de 2020, vous n’aviez pourtant pas trouvé d’accord…
«Au Creusot, nous avons des difficultés à discuter avec le PS, alors qu’ailleurs c’est possible. Ce qui n’est pas possible au Creusot, l’est ailleurs. Je le regrette».

Qui soutenez-vous alors ? Pour qui appelez-vous à voter ?
«Notre soutient ne se porte par sur les personnes, car j’ai trop de différences. Nous voulons juste contribuer à préserver le peu de la gauche au Creusot».

Vous soutenez toujours Yannick Jadot pour les Présidentielles ?
«Je rappelle que je l’avais fait venir au Creusot, il avait visité l’entreprise SIAG. Je suis toujours sur la ligne Jadot, sur la nécessité de rassemblement des forces progressistes. Ce que je redoute c’est la mécanique des primaires. Les primaires c’est une mécanique de nuisance. On doit être capable de proposer une ligne de nature à satisfaire tous les courants. C’est l’esprit de la synthèse, pour sortir du déficit de confiance».

Quel regard portez-vous sur l’accord passé entre la Communauté Urbaine et le SMET ?
«C’est un abandon du service public, avec une dégradation du traitement des déchets. Creusot Montceau Recyclage est cédé gracieusement au SMET. C’est un non-sens écologique avec tous ces camions  que l’on va mettre sur la route, sans solution globale sur le recyclage.
Je ne comprends pas la ligne de Jean-François Jaunet, le maire de Génelard et vice-président de la Communauté Urbaine en charge de l’environnement. Ni sur le plan économique. Ni sur le plan écologique.
La concentration des traitements des déchets prouve que la dimension écologique de l’Etat n’est pas à la hauteur des enjeux sur les déchets. La vérité, c’est que la Communauté Urbaine perd la totale maîtrise des déchets et leur réduction. CMR a été super innovant, a fait ses preuves d’être capable d’investir sur un CMR 2.0 Il a été décidé que ce n’était pas opportun, alors même que c’est une compétence de la Communauté Urbaine».
Recueilli par Alain BOLLERY


Creusot-infos.com - Mentions légales