Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
25/05/2022 11:10
1424 lectures

MONTCENIS : Les CM1 et les CM2 ont découvert les phénomènes physico-chimiques à l’IUT

Une immersion enthousiasmante dans l’univers des siences.
Les étudiants du département mesures physiques de l’IUT du creusot  et Frédéric Siutkowski, professeur de la section, ont reçu les classes de l’école  de Montcenis,( 25  élèves de CM1 et  CM2) mais pas que, puisqu’il y’a eu également des jeunes adultes  en formation, accompagnés de leurs coordinateurs.
Pour Montcenis, le professeur des écoles Mr Doussot était accompagné de deux parents d’élèves Mme Gavand et Mme Coine .

Pour l’accompagnement des jeunes adultes UIMM, Elodie Antunes Coordinatrice formation au Pôle formation UIMM Bourgogne , site de Chalon-sur-Saône,  Dylan Grevez Community manager UIMM et Brigitte Chaignon Présidente du FabLab UtoPi de l’ IUT Le Creusot .

(Pour les précisions,  le pôle UMMI est un dispositif qui  permet à des jeunes en recherche d’orientation professionnelle de découvrir les métiers de l’industrie et d’être aidés dans la construction de leur projet professionnel en vue de signer un contrat d’apprentissage, en chaudronnerie, usinage , maintenance …)

Après un accueil dans l’amphithéâtre, Frédéric Siutkowski répartit les élèves dans les différentes salles de TP de Mesures physiques.
Les écoliers  ont pu manipuler et observer des phénomènes physico-chimiques très passionnants.
Lorelei et Darine ont  expérimenté, entre autres ,  les phénomènes de chromatographie sur couche mince et ont pu  séparer  les couleurs d’un sirop à la menthe sur une papier spécial  grâce à l’éluant( l’eau). Pour comprendre le phénomène, il faut imaginer que les couleurs des colorants du  sirop ne migrent pas à la même vitesse sur le papier et ceci  après avoir poser une tache du sirop sur le bas du papier qui trempe dans l’eau . C’est comme un 100 mètres en athlétisme, il y’a des particules colorées du sirop  qui vont plus vite que les autres sur le papier spécial quand l’eau monte et engendre la séparation des couleurs   !

Hugo et Tom  commencent par montrer ce qu’est une onde. Un  dispositif approprié, (un petit marteau qui tape dans l’eau à fréquence réglable),  permet de voir des ondes mécaniques se propager dans la cuve à eau. Grâce au stroboscope qui décompose  le phénomène de propagation,  les écoliers  de Montcenis ont pu observer des vagues (ou ondes)  projetées sur un écran dépoli sous forme de cercle… C’est l’exemple d’un caillou jeter dans un étang où l’on voit des petites vagues de profil et des ronds vus du dessus. Ces  petites vagues en fait sont des ondes. L’enchaînement peut alors se faire et on peut parler  des ondes électromagnétiques qui ont la même forme que ces petites vagues.

Plus loin dans une autre salle, Florian allume  une bougie qui flotte dans une assiette contenant de l’eau.
Il retourne un verre sur la bougie pou emprisonner la flamme, celle ci s’éteint,  privée de son oxygène. Le résultat est que l’eau monte dans le verre et le niveau d’eau baisse dans l’assiette, après l'extinction de la bougie. Le gaz chauffé sous le verre  ( oxygène entre autres  ) est remplacé par le gaz carbonique de la combustion qui lui se refroidit puisque la bougie s’éteint … c’est un effet de dépression et faut le croire,  cela fait son effet  !
Thibaut, Gabriel et Pierre ont également du succès avec  diverses  maquettes  sur les énergies renouvelables avec comme  exemples, la pile à hydrogène, le moteur Stirling , les panneaux solaires et les maquettes solaires, comme le papillon qui est en train de voler grâce a un moteur électrique dont l’énergie vient du panneau solaire.
Arthur et Nathan se sont occupés des phénomènes optiques .
Exemple:  l’arc-en-ciel
Ils décomposent la lumière blanche grâce à l’eau d’un aquarium et envoie par projection le phénomène  coloré  sur un écran blanc.
Que c’est beau de voir  les gouttes d’eau du milieu décomposant  la lumière !
C’est un événement que l’on voit chaque fois après l’orage avec le soleil , et nous sommes toujours émerveillés de voir cette arc-en-ciel dont les couleurs sont celles de la lumière blanche séparées après leur passage  à travers le prisme joué  ici par des gouttes d’eau.
Théo et Lilian  se sont occupés  des phénomènes électriques, entre autres l’électricité statique qui  provoque les éclairs et  l’apparition de la foudre! Ce sont  les forces à distance qui sont créées par exemple en labo , par le frottement d’un ballon dans  les cheveux et cela provoque le déplacement de  petits papiers à distance… mais aussi de la bonne humeur!

Pendant ce temps, Frédéric Siutkowski  explique aux jeunes adultes le fonctionnement d’une pompe à chaleur, d’un réfrigérateur et d’un moteur thermique et tout cela étayé par une visualisation expérimentée . « Très bon groupe de  jeunes adultes, ceux-ci ont déjà des connaissances solides  et s’intéressent…  bravo à ces jeunes » nous dit-il !
Mr Doussot, professeur des écoles, nous affirme  que ses élèves sont investis et remarquent que c’est beaucoup mieux avec les étudiants et les expériences ,  que de le faire en classe sur documents.
Il ajoute que les étudiants se mettent à leur portée et expliquent les choses avec bonne humeur et patience .
« C’est un très bon échange » dit-il

F. Siutkowski quant  à lui, rajoute qu’un élève est venu réserver sa place en mesures physiques…
La pré inscription marche fort, mais ce sera  pas avant  7 ans pour lui !
Il tient à nouveau à remercier tous les participants et fait remarquer que les étudiants se sentent vraiment investis et que c’est très enrichissant pour eux de travailler leur oral et d’être devant un public qui pose toujours les bonnes questions.