Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
02/12/2021 08:00
14100 lectures

LE CREUSOT : Une nouvelle enseigne à la place de Leader Price

L’ancien supermarché Casino, devenu Leader Price et qui a fermé il y a quelques mois, va être revivre avec une nouvelle enseigne alimentaire dans les prochains mois. C’est ce qui a été annoncé à la réunion de quartier de mardi, où il a aussi été question de la vitesse et du stationnement.
C’est de toute évidence l’annonce la plus importante qui a été faite mardi soir au Collège de la Croix Menée pour une réunion de quartier au cours de laquelle plusieurs habitants ont posé la question de l’avenir commercial de l’ancien Netto qui avait remplacé Intermarché et qui avait été fermé brutalement par son propriétaire.
Il n’est pas prévu pour le moment une nouvelle enseigne, pas plus qu’il n’est prévu une nouvelle supérette à la Croix Menée, par contre et c’est une bonne nouvelle pour tous les habitants du quartier, l’ancien Leader Price qui était implanté dans l’historique supermarché Casino, dans le bas de la rue Marceau, va être repris par une enseigne alimentaire : Sup’Eco. C’est ce que Sylvestre Coniau, adjoint en charge du commerce a annoncé à l’assistance.

«C’est une bonne nouvelle, car quand on veut faire ses courses pour tous les jours ou la semaine, on n’a pas besoin d’un grand supermarché. Supercasino et après Leader Price c’était bien pratique», a commenté un fidèle de creusot-infos une fois la réunion terminé.
La question des commerces alimentaires a vu le Maire David Marti rappeler que pour qu’un commerce fonctionne il est important que les clients lui soient fidèles et pas seulement pour un ou deux achats de dépannage de temps en temps.
Le Maire a aussi précisé que la ville du Creusot qui avait introduit un recours contre une implantation apportant de la concurrence dans un secteur où il n’en fallait pas, a gagné en appel devant la commission nationale, alors qu’elle n’avait pas été suivie au nivau de la commission départementale d’équipement commercial.

Vitesse et stationnement

Un des gros sujets qui a été porté mardi soir par l’assistance a été celui de la vitesse et du stationnement. A l’exemple du Boulevard Saint-Antoine. Un habitant a déploré que l’arrêt de bus a changé de place et lui apporte des nuisances. Tous les quarts d’heure a-t-il affirmé, ce qui est sans doute exagéré car il n’y a pas autant de bus qui circulent. Mais les nuisances le matin dès 7 heures sont bien réelles et il a décidé de déménager ! Il a aussi suggéré que pour casser la vitesse sur le Boulevard Saint-Antoine, des chicanes soient aménagées.
David Marti et Arnaud Deleplanque l’élu en charge de la circulation ont expliqué que la vitesse est un vrai problème, mais qu’il s’agit de comportements individuels et que la solution n’est pas forcément de mettre des chicanes partant, car si on écoute les riverains, il y en aura dans toutes les rues et il sera impossible de circuler.
Concernant les incivilités liées au stationnement, dénoncées par plusieurs habitants, comme par exemple rue de Decize, le Maire a expliqué que la Police verbalise, et qu’il faut d’abord compter sur des changements de comportements pour éviter que des usagers prennent la liberté de stationner devant, par exemple, une porte de garage où c’est interdit.
Rue de Decize, rue de Brassac, rue Gérard Philippe dans la Zac des Près… Les incivilités ne sont pas que dans une seule rue. «Que fait-il faire ? Interdire le stationnement ou le rendre payant comme dans certaines villes», s’est demandé le Maire. Le meilleur remède est sans doute la verbalisation, mais ce n’est pas du goût de tout le monde, on s’en doute. En tout cas, la ville du Creusot compte bien maintenir le stationnement gratuit au Creusot.
A.B.