Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
30/11/2021 03:15
4909 lectures

LE CREUSOT : Paroles de vaccinés (219)

La barre des 200 injections a été dépassée



Quelques très rares premières injections ont été administrées, mais ce sont surtout les troisièmes qui tiennent la corde. D’autant plus que le délai entre la seconde et la troisième vient de passer de six à cinq mois. 210 personnes se sont rendues ce lundi au centre de vaccination Guynemer.


Georges DESLOIRE, 71 ans, Saint-Symphorien-de-Marmagne
« C’est ma deuxième injection, je me suis décidé tardivement car j’attendais le vaccin français Sanofi, mais ils ont tout arrêté. Maintenant, je n’ai plus le choix. J’ai eu la première dose le 8 novembre, j’aurai la troisième dans 5 mois. Je fais mes courses mais j’évite les grands rassemblements. Il ne faut pas chercher la petite bête.»



Mylène CAMPANO, 62 ans, Broye    PHOTO 3
« Je n’étais pas très chaude au départ. J’étais infirmière en PMI sur Le Creusot, Autun et Montceau. Je suis à la retraite mais on m’a demandé de reprendre du service. J’ai accepté mais je suis obligée d’être vaccinée. Je pourrai retravailler à mi-temps à partir du 06 décembre. Ce matin, j’ai même fait un test PCR pour aller voir ma petite-fille qui vient de naître à Montpellier. »


Noëlle MESTANIER, 77 ans, Le Creusot
« C’est ma troisième injection, mais au départ, je n’étais vraiment pas décidée. J’étais venue prendre un rendez-vous et comme il y avait des doses en plus, on m’a acceptée. Il  y en a ras le bol, il faut que ça s’arrête. Il faut se vacciner pour se protéger et protéger les autres. Il faut pouvoir sortir aussi, par exemple pour aller au restaurant ou au cinéma. Le pass peut m’être utile aussi pour rendre visite à ma sœur au foyer Long-Tom, on ne sait jamais. »


Redzo GLUSCEVIC, 70 ans, Marmagne
« J’ai eu les deux premières injections à Autun et comme le délai est tombé à cinq mois au lieu de six, je suis venu ici et il y avait de la place. On vient de me faire la troisième. De toute façon, je fais confiance à la médecine et aux vaccins. La santé c’est l’essentiel mais le reste aussi. J’aime bien aller au restaurant, dans les salles de vente et faire une brocante de temps en temps. »