Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
23/10/2021 13:15
6257 lectures

LE CREUSOT : Le grand bonheur des vétérans des pompiers de Saône-et-Loire

Après le rendez-vous 2020 annulé, ils ont été près de 800 à se retrouver à la Halle des Sports du Creusot ce samedi, pour un grand repas très convivial.
Il y a bien longtemps que la grande Halle des sports du Creusot n’avait pas vu arriver autant de monde. Le repas annuel des anciens pompiers de Saône-et-Loire est, il est vrai, le rendez-vous qui rassemble le plus grand monde.
Et pour la majorité des convives, il y avait une très forte envie, un gros empressement de se retrouver, après l’annulation de 2020 pour cause de COVID.
C’est d’abord par une cérémonie protocolaire, avec dépôts de gerbes, que la journée a débuté. Des gerbes déposées par André Accary, président du conseil département, le Colonel Frédéric Pignaud, directeur du SDIS, le Commandant Thierry Vuillemin, président de l’union départementale des sapeurs pompiers, le Commandant Sébastien Deroche, chef de la compagnie du Creusot et par David Marti, maire du Creusot et président de la communauté urbaine, en présence du Député Rémy Rebeyrotte.

Tout le monde s’est ensuite retrouvé dans la halle des sports, pour de courts discours aux fortes tonalités.
Le Commandant Thierry Vuillemin a chaudement remercié la ville du Creusot pour la mise à disposition de la salle, «car il n’est pas facile aujourd’hui de rassembler 800 personnes, l’équipe du Creusot emmenée par le Commandant Deroche et évidemment le Lieutenant Jacky Jatocha et toute l’équipe de l’amicale des pompiers du Creusot qui ont fait des prouesses pour que tout soit au top à l’heure prévue. C’était un sacré défi, relevé grâce également à l’apport des services techniques de la ville du Creusot. Aurélie André, l’assistante de l’amicale, a aussi été remerciée et saluée pour son implication.
Thierry Vuillemin n’a pas manqué aussi d’avoir une pensée pour tous ceux qui ont disparu au cours des derniers mois. Il a annoncé que l’assemblée générale de l’union aura lieu à Cluny dans une semaine et surtout que Mâcon accueillera le congrès national des sapeurs pompiers en 2024.
David Marti, le Maire du Creusot, a d’abord dit qu’il avait tout de suite dit «oui» quand il lui a été demandé d’accueillir ce repas annuel tant prisé par les vétérans. «On vous accueille avec honneur et fierté. Vous serez toujours les bienvenus, même tous les ans si vous le souhaitez, mais je ne pense pas que les autres maires des grandes villes du département», soient d’accord, a-t-il dit avec le sourire.
Il a ensuite évoqué l’importance de ce rendez-vous dédié à la convivialité, pour affirmer : «La crise nous a appris à être plus solidaires. Et oui il faut se souvenir de ceux qui ont disparu et qui ont tant de fois porté secours. Car on ne dira jamais assez ce que l’on vous doit. Il faut dire aux jeunes que l’on a besoin d’eux, car ce service public est indispensable pour notre pays».
En ce sens, il a encouragé les décideurs à faire comme la ville du Creusot et comme la Communauté Urbaine qui favorisent les engagements des volontaires. «Chacun à son niveau doit y contribuer !» David Marti a enfin félicité les organisateurs.
«On avait perdu le plaisir de ces rassemblements», a d’abord lancé André Accary, président du conseil départemental, avant d’adresser lui aussi des félicitations à Thierry Vuillemin et à toute l’équipe d’organisation.
«Si aujourd’hui on a un SDIS avec une organisation parfaite, c’est grâce à vous les anciens, car vous avez permis le maillage du territoire. Nous travaillons d’arrache-pied à le maintenir, car quand tout a disparu ou presque, il reste toujours les pompiers. C’est pour cela que nous avons mis le département à niveau depuis de nombreuses années», a poursuivi André Accary, heureux que la Saône-et-Loire puisse accueillir en 2024 le congrès des sapeurs pompiers, «c’est le deuxième congrès de France par son importance !» Et il a enfin salué l’engagement des acteurs et élus qui favorisent l’engagement des volontaires.
Le Député Rémy Rebeyrotte s’est lui félicité que le rapport Matras, à la réalisation duquel il a participé, a été adopté par le Sénat, avec 30 mesures pour favoriser les engangements. «On va pouvoir passer le texte à l’Assemblée Nationale d’ici la mi-décembre. Il s’agit de permettre la formation, en pensant aux familles».
Saluant l’engagement d’une vie des sapeurs pompiers et se félicitant du plaisir des retrouvailles, Rémy Rebeyrotte a été catégorique : «Quand on est pompier un jour, on est pompier toujours !»
L’heure était de passer au premier grand moment de convivialité : L’apéritif, dans la joie et la bonne humeur.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)