> Vie locale > LE CREUSOT
04/01/2023 03:15
32044 lectures

LE CREUSOT : «Ils sont venus à 4, avec des bidons d’essence»

La voiture visée avait été abandonnée à la cité du Tennis avec un stock qui ne devait pas être des paquets de pâtes. Le préjudice total dépasse les 70.000 euros !
L’incendie criminel qui a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, à l’arrière du garage BMW de Christophe Vacher, rue de Chanzy au Creusot et dont nous avons rendu compte (lire notre premier article), était bien d’origine criminelle, ce qui ne faisait guère de doutes.
«Sur l’enregistrement de nos caméras de surveillance, on voit clairement quatre individus rentrer avec des bidons d’essence. Ils se sont immédiatement intéressés à la Renault Clio. Ils étaient venus pour récupérer quelque chose planqué dans la voiture. On les distingue parfaitement repartir avec des paquets dans les mains…» détaille Christophe Vacher.
Comme on se doute que ces quatre individus n’avaient pas pris tous les risques pour des paquets de pâtes, il semble très clair que ce sont bien de belles quantités de stupéfiants qu’ils sont venus récupérer pour alimenter leur marché.
Cette Renault Clio avait été abandonnée, semble-t-il dans la précipitation, à la cité du Tennis au Creusot. Cela avant sa mise en fourrière, ce qui lui avait valu d’être enlevée par le garage de Christophe Vacher.
Pour le garagiste, le préjudice est important, puisqu’il s’élève à plus de 70.000 euros, dont 50.000 pour la remorque de la semi et les matériels qu’elle avait, et pour le camion frigo.
Toutes les images vidéo vont être expertisées et observées à la loupe. Un travail minutieux pour tenter d’identifier les individus qui selon Christophe Vacher, «étaient vêtus de vêtements sombres et portaient des capuches».
A.B.