Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
30/07/2021 07:45
2099 lectures

LE CREUSOT : Fête de fin d'année à la micro-crèche le P'tit Epad

La structure qui a ouvert dans les murs de l'EHPAD du Canada avec un projet intergénérationnel devrait pouvoir reprendre les activités avec les personnes âgées dès le mois de septembre
Ce mercredi après-midi, c'est au cœur du parc de l'EHPAD du Canada au Creusot, que la micro-crèche le P'tit Epad a accueilli enfants et parents pour la fête de fin d'année. Des résidents de l'EHPAD participaient aussi aux festivités.
Dès 15h, l'association Mines de rayons proposait aux enfants une découverte des draisiennes et des activités autour d'un parcours.
Visiblement certains d'entre eux rêvaient déjà d'évasion et sont sortis des sentiers battus !
Plus tard dans l'après-midi, l'équipe a proposé une lecture de conte. Ce conte unique a été écrit par plusieurs membres de l'équipe de la micro-crèche et les panneaux confectionnés aussi par d'autres membres de l'équipe.

Il était une fois le P'tit Epad raconte donc l'histoire de la structure, l'arrivée des tout-petits, leurs évolutions, avant le départ en direction de l'école. Et l'on pouvait lire l'émotion sur le visage de celles qui s'occupent quotidiennement de ces petites têtes blondes.
L'après-midi s'est achevé autour d'un goûter et de la remise de cadeaux pour les plus grands sur le départ en direction de l'école.
A l'année, la structure a accueilli près de 30 enfants pour 10 places quotidiennes.
Sylvia Bois, directrice et infirmière dirige la structure dont l'équipe est composée de Eglantine Delange, éducatrice jeune enfant, Katia Nardo, CAP Petite enfance, Lydie Laroche, CAP Petite enfance et Béatrice Nardo, assistante maternelle.
La structure qui a ouvert dans les murs de l'EHPAD du Canada avec un projet intergénérationnel devrait pouvoir reprendre les activités avec les personnes âgées dès le mois de septembre. Des ateliers sont d'ores et déjà planifiés si le contexte sanitaire le permet.
EM