Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
20/10/2021 16:30
2626 lectures

LE CREUSOT : David Marti a reçu Abdelatif Maayouf, consul général d'Algérie

Tous deux ont la volonté de maintenir le dialogue, malgré les tensions de ces dernières semaines, entre les deux pays.
Consul général d’Algérie à Lyon, Abdelatif Maayouf, a effectué une visite officielle, ce mercredi après-midi, au Creusot. Avant de se voir proposer une visite de Framatome, il est passé par l’Hôtel de Ville, où il a été accueilli par le Maire David Marti, avec à ses côtés plusieurs élus : Danièle Picard, Moumen Achou et Ilhan Korkmaz.
Le Consul et le Maire ont évoqué plusieurs sujets, dont celui des demandes formulées pour des voyages en Algérie. «Nous somme inondés de demandes» a reconnu le Consul. La question des titres de séjour a également été à l’ordre du jour. «Il y a des préfectures qui acceptent et d’autres non. Les consignes viennent du Ministère de l’Intérieur, mais ce sont bien les Préfectures qui décident», a expliqué David Marti, expliquant qu’en la matière, «c’est plus simple pour les ressortissants algériens que pour d’autres nationales». Et le Maire de d’affirmer : «Quand notre pays refuse d’accueillir des ressortissants étrangers, alors il faut le faire tout de suite et les faire repartir dès qu’ils arrivent».

Le Maire du Creusot a ensuite estimé : «Il est possible que la situation se durcisse dans la période qui vient compte tenu des tensions actuelles entre la France et l’Algérie».
Le Marie comme le Consul en ont convenu, mais ils affichent une ligne claire : «Nous avons la volonté de continuer de dialoguer et d’échanger, comme nous l’avons toujours fait. Au delà des tensions, nous avons une volonté commune», ont affirmé l’un et l’autre.
David Marti a ensuite expliqué à son interlocuteur que parmi les multiples étudiants étrangers, comme d’autres, des étudiants algériens viennent au Creusot passer leur Master ou leur Doctorat, dans des domaines de pointe, comme la robotique et l’imagerie médicale.
Abdelatif Maayouf a remarqué que beaucoup d’étudiants ne reviennent pas ensuite travailler au pays, tout en le regrettant. Tout en se félicitant que Le Creusot accueille toutes les nationalités : «L’algérien n’a pas de problème de langue quand il vient en France. Et je sais aussi qu’ils n’ont pas de problèmes pour se loger au Creusot, car les loyers sont moins chers qu’ailleurs». Le Consul, qui a reçu la médaille de la ville du Creusot, a ensuite fait un peu plus connaissance avec l’industrie creusotine, avant de se rendre à la Forge. Non sans avoir fait une photo souvenir devant le bogie du record du monde de vitesse du TGV !
Alain BOLLERY