Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
18/06/2021 03:17
5774 lectures

INDUSTRIE : Jean Castex a découvert, au Creusot, qu’il y a Matière à conquérir le monde

En escale au Creusot dans le cadre de la campagne pour les élections régionales, mais aussi départementales, le Premier Ministre a découvert, avec Philippe Matière, une entreprise qui démontre que l’on peut clouer au pilori les anti-mondialisation. Car Matière exporte 100% de ce qu’elle fabrique.
Les visites de campagne n’ont pas toutes le même dispositif de sécurité. Quand Olivier Véran étant passé par la salle Jean de Prat, cela avait été service minimum. Ce jeudi 17 juin, pour la venue de Jean Castex, le dispositif de sécurité a été réhaussé. Normal, c’est un Premier Ministre qui est passé par la cité du Pilon.
Accueilli par Philippe Matière le big boss de l’entreprise familiale qui emploie 60 personnes, Jean Castex avait évidemment à ses côtés de très nombreux candidats pour les Régionales et les Départementales. A commencer par Denis Thuriot, tête de liste régionale de la majorité présidentielle et Rémy Rebeyrotte, tête de liste saône-et-loirienne, dans le sillage de qui se trouvaient de nombreuses candidates et candidats figurant sur sa liste. Sans compter aussi des candidats aux départementales, dont Michel Suchaut.

Avec enthousiasme, Philippe Matière a présenté son entreprise et ses marchés. Il a expliqué qu’actuellement ce sont quinze caissons qui sont fabriqués par semaine et que l’objectif est de doubler la production.
L’entreprise a donc décidé d’investir dans le rachat des anciens ateliers de NFM Technologies. Et elle a bénéficié du plan de relance, à hauteur de 500.000 euros. Outre les caissons pour ses ponts, Matière entend aussi se lancer dans des productions de pièces de grandes dimensions.
Jean Castex a donc découvert que le développement industriel a de belles concrétisations au Creusot. Mais aussi que Matière, comme les autres majors de l’industrie, exportent l’essentiel de leurs fabrications. Le «Made in France made in Creusot» c’est du concret et cela permet au Creusot autant qu’à la France de rayonner sur le monde. Et c’est bien pour cela que Philippe Matière explique qu’il combat le Rassemblement National, ainsi qu’il a déjà eu l’occasion de s’en expliquer.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)

L’atelier des Ministres...

L’atelier occupé par aujourd’hui par l’entreprise Matière accueille souvent des visites ministérielles, mais pas seulement…. Arnaud Montebourg y était venu quand l’allemand Siag avait été repris par le groupe Pelican qui avait créé FrancEole. Pendant la campagne présidentielle de 2017, Benoît Hamon était venu pour faire campagne… L’entreprise avait fermé quelques mois après et l’atelier avait alors été repris par le groupe Matière. Bien avant Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, c’est Yannick Jadot qui était venu faire campagne dans les premières années de l’allemand Siag qui avait lancé la fabrication de mâts d’éoliennes au Creusot. Du côté de l’ancien atelier de Framatome, devenu NFM Technologies avant sa liquidation, avaient été reçus Thierry Mariani, alors Ministre, mais aussi l’ambassadeur de Chine en France et bien d’autres auparavant… Y compris Pierre Messmer, Premier Ministre, qui avait inauguré l’atelier !
A.B.