Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
05/05/2022 03:18
2972 lectures

EDITO : Le Creusot navire amiral de l’industrie en France

Ville de toutes les énergies, Le Creusot a retrouvé depuis longtemps sa flamboyance. Les derniers investissements annoncés pour Framatome comme pour le groupe Matière vont conforter les productions industrielles «Made in Creusot», pour des décennies. Elles sont exportées dans le monde entier et contribuent au rayonnement de la France.
On ne pourra pas dire que les annonces du Président de la République Emmanuel Macron,  effectuées au Creusot le 8 décembre 2020 pour le futur porte avions de nouvelle génération qui sera à propulsions nucléaire, ou bien celles concernant le lancement d’un nouveau et véritable programme d’implantations de réacteurs EPR, auront été utilisées pendant la campagne des Présidentielles.
Pour preuve : La conférence de presse portant sur les nouveaux investissements de Framatome au Creusot ainsi que sur la future nouvelle usine du groupe Matière (lire notre article), aura attendu la fin de la campagne des Présidentielles.

Il ne faut cependant pas occulter que Framatome, comme le groupe Matière et comme d’autres industries du Creusot, à commencer par Industeel groupe ArcelorMittal, bénéficient du plan de relance. Tant mieux. Car si le thème de l’industrie s’est imposé pendant la campagne des présidentielles, au Creusot il y a belle lurette que l’on est dans le concret et non pas dans les incantations ou les seuls discours…
Elles sont loin les angoissées générées par le dépôt de bilan de Creusot Loire. Loin les restructurations industrielles. Dans les tempêtes économiques et industrielles, les entreprises creusotines ont fait front. Elles ont affronté des vents contraires, mais ont tenu bon.
Et aujourd’hui les résultats sont là. Aussi incroyable que celui puisse paraître les recrutements opérés par les majors de l’industrie creusotine ne sont pas un long fleuve tranquille.
On se souvient du film «Le Creusot une nouvelle énergie», que France 3 avait consacré à l’industrie creusotine en 2007. Il actait le rebond de l’industrie au Creusot. Aujourd’hui les clignotants, malgré la pandémie et malgré la guerre, sont plutôt au vert qu’à l’orange.
Et surtout avec des productions pour l’éolien offshore, Le Creusot va à pouvoir revendiquer le statut de ville de toutes les énergies. Car c’est un fait que Le Creusot et ses entreprises industrielles sont sur toutes les énergies. Les fossiles comme le pétrole et le gaz, mais aussi les énergies plus durables, du nucléaire à l’éolien, en passant par le solaire.
Qui dit mieux ? Personne ! Aucune ville en France et en Europe ne peut revendiquer un statut aussi prestigieux. Ce qui consacre chaque jour un peu plus Le Creusot comme le véritable navire amiral de l’industrie en France.
C’est aussi le fruit de volontés politiques affirmées qui ont dépassé les partis et les courants. Jusqu’au sommet de l’Etat. Et si en matière économique et industrielle, une crise peut survenir subitement, la vérité veut que l’on dise qu’aujourd’hui, bien plus qu’hier et sans doute moins que demain, Le Creusot et ses industries font envie. C’est mieux en le disant et en l’écrivant.
Alain BOLLERY