> Vie locale > LE CREUSOT
01/07/2021 03:17
3109 lectures

David Marti : «Oui je soutiens une candidature d’Anne Hidalgo à la Présidence de la République»

Le Maire du Creusot explique son choix en répondant aux questions de creusot-infos.
Anne Hidalgo commence à entrevoir la lumière d’une désignation.
Le Parisien / Aujourd’hui en France a révélé, dans son édition du 30 juin, la publication imminente de plusieurs élus du territoire, à savoir des Maires socialistes, qui ont décidé d'appeler à la candidature d’Anne Hidalgo à la Présidence de la République.
David Marti, maire du Creusot, est au rang des signataires de l’appel. Il s’en explique en répondant à creusot-infos.

Comme d’autres Maires vous avez décidé de soutenir un appel à la candidature de la Maire de Paris à la Présidence de la République. Pourquoi ?
DAVID MARTI : «Nous sommes déjà convaincus qu’il faut une candidate ou un candidat du Parti Socialistes pour les Présidentielles. Nous les socialistes, nous ne voulons pas nous contenter d’être des spectateurs de cette élection».

Pourquoi Anne Hidalgo ?
«Elle a montré ses capacités à rassembler. Elle a la capacité et la force. Elle a des qualités qu’elle montre comme Maire de Paris. Jacques Chirac aussi était Maire de Paris avant de devenir Président de la République. Quand on est Maire de Paris comme l’est Anne Hidalgo, on a une expérience, mais aussi une capacité à appréhender les sujets nationaux. Et elle a démontré qu’elle n’est pas dans le parisianisme. Elle n’est d’ailleurs pas originaire de Paris. Elle a une expérience et des compétences qui lui sont reconnues. Elle dégage une certaine force».

Olivier Faure, le patron du PS prône une autre ligne…
«Je suis en total désaccord avec Olivier Faure. Car si la volonté du Premier secrétaire du Parti Socialiste est de se ranger derrière un candidat qui n’est pas socialiste, alors je suis contre. On ne fait pas l’union de la gauche en procédant ainsi. Le PS doit avoir et doit tenir sa place, toute sa place. Il a de la force et une place très forte dans les territoires.
Au lendemain de la Présidentielle de 2017, j’avais dit qu’il fallait que la désignation viennent des territoires. Là ce sont justement des élus, des Maires socialistes de toute la France qui lancent un appel en faveur d’Anne Hidalgo. Car elle a démontré sa capacité de travailler avec d’autres forces et elle est du territoire. Travailler avec d’autres forces ne veut pas dire tout accepter. Et Anne Hidalgo a démontré qu’elle sait travailler pour convaincre, réunir et avancer».
Recueilli par 
Alain BOLLERY

L'appel des élus
La France qu’on aime, généreuse et ouverte, qui agit, aide, travaille et crée, a besoin d’être reconnue et valorisée, de s’exprimer et d’être dignement représentée, pour retrouver l’espoir.
Après des mois marqués par la pandémie, ilest tempsd’écrire un nouveau chapitrede notre histoire et de préparer l’avenir.
Un avenir où chacune et chacun a toute sa place. Un avenir où l’on se considère et où l’on se respecte. Un avenir où notre démocratie vit et s’exprime. Un avenir où notre jeunesse a de nouveau le droit de rêver de justice, d’égalité et d’émancipation. Un avenir qui protège notre planète, notre bien commun.
Nous sommes à un moment décisif.
Après quatre années d’une présidence qui a divisé les Français, et qui leur a manqué de respect, nous, élus de la République, partout en France, dans nos villes, petites ou grandes, dans nos départements et nos régions, urbains comme ruraux, de métropole et d’Outre-mer, nous agissons pour aider nos concitoyens à trouver un travail, à éduquer leurs enfants, à se loger, à se déplacer, à prendre soin d’eux et de leurs anciens, à veiller à leur sécurité, à garantir l’accès au service public.
C’est ainsi que nous travaillons au quotidien pour rendre concrète la transition écologique et réduire les inégalités qui minent plus que jamais notre pays.
Aujourd’hui, nous sommes convaincus que tout ce qui nous motive et nous anime pour agir au niveau local, peut et doit s’incarner dans un projet global, ambitieux pour la France, les Françaises et les Français.
Un projet qui répond aux attentes légitimes de nos compatriotes comme aux grandes évolutions du monde. Un projet où chacun peut mieux vivre dignement de son travail. Un projet où l’école offre un bel avenir à nos enfants. Un projet où chacun peut se soigner près de chez lui. Un projet où les familles des classes moyennes et populaires retrouvent l’espoir et l’ascension sociale. Un projet où la transition écologique sera le fer de lance de la ré-industrialisation du pays et de sa souveraineté. Un projet qui tient la promesse de la devise de la République : Liberté, Égalité, Fraternité, et qui en fidélité avec l’esprit des Lumières réaffirme la laïcité comme principe de concorde, d’unité, et de respect de chacune et de chacun.
Un projet européen résolument humaniste, profondément solidaire, radicalement écologique. Un projet qui rassemble.
Ce projet, nous souhaitons en débattre avec les Françaises et les Français, dans la sérénité et le respect que nous leur devons, loin des invectives, loin des caricatures, loin des vociférations et de la violence des extrémismes.
Ce projet social, écologiste et républicain doit être incarné. C’est tout l’enjeu de l’élection présidentielle.
Et pour porter ce projet, la vision, l’expérience, la détermination, et le courage, sont essentiels.
Maire, élue et réélue, de la plus grande ville de France, que tous nos territoires ont peuplée, qu’elle a profondément transformée, Anne Hidalgo grandit dans les quartiers populaires de Lyon, devenue inspectrice du travail pour défendre les droits des salariés, européenne reconnue, porte une vision claire de notre société, riche de sa diversité, apaisée, mobilisée face au défi climatique. Sa capacité à gérer les crises terroristes comme sanitaires, a partout été reconnue, en France comme à l’international où ses pairs l’ont portée à la Présidence des grandes villes du monde, tout comme sa détermination à porter et mener ses combats jusqu’au bout, notamment en obtenant le retour en France, bénéfique pour tous nos territoires, 100 ans après, des Jeux Olympiques et Paralympiques.
Pour nous, Anne Hidalgo représentera dignement la France et possède toutes les qualités pour être la prochaine Présidente de la République Française.
Nous l’appelons avec enthousiasme, conviction et promesse de soutien déterminé, à être candidate à l’élection présidentielle.


Anne Hidalgo, lors de sa venue au Creusot, le 9 Mai