Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > LE CREUSOT
05/12/2021 08:00
2588 lectures

Assemblée générale : Le pari gagnant de Creusot Cyclisme

Le club du président Bruno Chaignon a tenu, ce samedi soir à la salle Saint-Henri, son assemblée générale. Le moment d’un retour sur une période particulière, celle de la crise sanitaire, mais aussi, surtout, le moment d’annoncer la fin, officielle, d’une autre crise, tout autant redoutable, la financière. Cette sortie de crise a révolutionné l’association qui en sort grandie : félicitation
C’est repris en chœur par les élus présents, Moumen Achou et Arnaud Deleplanque : Creusot-Cyclisme est un club formateur. Formule identique du président qui précise : « Nous étions un club national, international même, ça nous a mis en danger, aujourd’hui nous sommes un club formateur. »
La formule paraît, aux primes abords, choc, mais elle correspond exactement à ce que le club a souhaité dans sa profonde remise en cause, celle qui lui fait rembourser depuis 10 années des dettes inévitables quand on tutoie l’élite nationale du cyclisme. Celle qui lui a évité sa fin.

La formation, cœur de métier de Creusot-Cyclisme, la preuve en chiffre : sur les 52 cyclistes engagés en compétition, 39 ont moins de 18 ans, bravo. Une revue d’effectif qui, étonnamment, n’a pas souffert de la crise sanitaire, passant en 2020 de 94 licenciés à 101 cette saison.
Le président minimise ce résultat : « Le fait d’avoir annulé le « Train-Hard » en 2020 n’a pas incité les bénévoles à prendre de licences, cette année, son organisation a vu le retour des dirigeants. » Néanmoins, en président averti, Bruno Chaignon sait pertinemment que la situation dans les autres associations de la ville n’est pas aussi florissante.
Le palmarès 2021 du club a été affecté, bien entendu, mais on peut noter toutefois 24 victoires (contre 29 en 2020) dont 18 par les jeunes. En point d’orgue, le titre de vice-champion de France cyclo-cross de Fabrice Bost, les 6 titres départementaux, un titre de vice-champion de Bourgogne-Franche-Comté en pupille et les podiums en régional (féminine, junior contre la montre et VTT). Mentions spéciales à Lucas Gueugneaud, champion départemental alors qu’il n’est que première année junior, Océane Gauthey, 3e au BFC, membre de l’équipe régionale, Hugo Antunes, champion départemental benjamin, Séverine Alévèque qui a remporté 2 courses pour sa première saison, Gary Grillot, champion départemental, Oscar Pellerin, 3e au régional de VTT.
Le club creusotin ne fait pas que dans la compétition, l’école de vélo (de 7 à 14 ans) occupe les forces vives, les activités socio-éducatives, scolaires et en partenariat avec la ville ne sont pas en reste : quelque 500 jeunes du secteur sont concernés par ces animations.
Les organisations sportives ont tenu leurs rangs, malgré les annulations en début d’année. Les deux moments forts de la saison : le « Train Hard Classic » souvenir Antonin Landré qui est, aujourd’hui, un rendez-vous incontournable des meilleurs juniors français (et étrangers).
L’autre, évidemment, a été le Tour de France, Creusot-Cyclisme a su animer ce moment inoubliable pour tous les creusotins et les passionnés du vélo : la découverte de la montée d’Uchon avec Bernard Thévenet, la promotion du cyclisme au féminin (le jour avant l’étape), animations sur le village du tour et, en collaboration avec le COCB, la mise en place du « Fan-Zone » pour les partenaires et supporters. Une année riche, de toute façon inoubliable.
Le club creusotin affiche son identité, l’affirme même, preuves à l’appui, mais va encore plus loin, Bruno Chaignon souhaite fortement développer le cyclisme féminin : « Nous aurons la saison prochaine une section féminine, des filles qui rejoindront Océane Gauthey. »
Creusot-Cyclisme a présenté la dernière service civique arrivée, qui rejoindra Oscar Pellerin et Mathieu Perroux, Tiffany Anthor : « Je viens de commencer aujourd’hui, ça faisait un an que j’étais à la recherche d’un emploi, le club me donne cette formidable possibilité. »
 
Les réactions
Moumen Achou, adjoint au Maire : « CC est un club formateur, avec une école qui développe ses effectifs. La ville apporte son soutien indéfectible au club, nous maintenons nos aides. Nous préparons le futur siège du club à Jouffroy, dans les nouveaux locaux associatifs. »
Arnaud Deleplanque, délégué au sport : « Je souscris à tout ce que vient de dire Moumen, je note avec satisfaction qu’un tiers de l’effectif du club est composé de bénévoles, c’est rare. Bravo pour l’orientation que prend CC, la formation est primordiale. Enfin, je tenais à souligner la force de la mutualisation du club lors des événements, notamment lors du Tour de France avec la création du « Fan-Zone » avec le rugby. »  
Vincent Brucci