Recherche
06 62 80 46 68
Pour votre publicité sur Creusot-infos,
un seul numéro
> Vie locale > LE CREUSOT
09/09/2020 03:17
3654 lectures

Anne Lauvergeon : «Il faut sortir de l’idéologie que nous imposent les Verts»

«Le nucléaire ne produit par de CO2 et permet de lutter efficacement contre le réchauffement climatique», affirme avec force l'ancienne dirigeante d'AREVA sans qui la Forge du Creusot n'aurait peut être pas survécu.
Anne Lauvergeon, qui a été invitée à revenir au Creusot, écrit un livre sur François Mitterrand.


De passage au Creusot pour une cérémonie de remise des insignes de Chevalier de l'Ordre National du Mérite à l'ancien Député Jean-Paul Anciaux, l'ancienne dirigeante d'AREVA a répondu aux questions de creusot-infos sur la question du nucléaire. Elle l'a fait sans langue de bois et avec aucune tendresse pour les Verts.

En juillet 2008, vous étiez avec Nicolas Sarkozy, lors de sa visite présidentielle au Creusot, quand il avait annoncé un deuxième EPR à Penly. Comment expliquez-vous que 12 ans plus tard, cet EPR n’a pas été confirmé ? Ni par François Hollande. Ni par Emmanuel Macron.
ANNE LAUVERGEON : «Il faut bien comprendre que Fukushima a été au nucléaire ce que le COVID est aujourd’hui à Airbus et d’autres industries. Pendant deux ou trois années, les projets ont été arrêtés, stoppés. On a perdu du temps parce qu’il n’y a pas eu de volonté politique de continuer d’aller de l’avant. Et alors qu’AREVA devenu Framatome était le numéro un mondial, pendant cette période les Chinois, les Russes, eux se sont renforcés en menant des restructurations, pour devenir des acteurs majeurs du nucléaire civil».
 
Le Gouvernement a annoncé, dans le plan de relance, vouloir de nouvelles centrales nucléaires, plus petites que les EPR. Vous approuvez ?
«Vouloir fabriquer en France de plus petits réacteurs, c’est une très bonne chose. Il faut aller vite. Notre industrie nucléaire avait de l’avance ; Il faut se donner les moyens de rester en première ligne, car oui il faut proposer de nouvelles alternatives pour la production d’énergies, pour lutter contre le réchauffement climatique».

La commande publique donne pourtant le sentiment d’être paralysée…
«Il faut sortir de l’idéologie que nous imposent les Verts. Le nucléaire ne produit par de CO2 et permet de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Il faut avoir le courage de le dire. Avoir le courage de répéter que le nucléaire est une énergie d’avenir. Ce message devrait être porté par les dirigeants du secteur. Il est effarant de voir qu’un sondage fait apparaître que 82% des moins de 25 ans pensent que le nucléaire est responsable du réchauffement climatique. C’est dramatique de laisser le croire, de ne pas réagir, de rester sans réponse. On ne peut pas laisser la parole aux seuls écologistes. C’est pour cela que j’apprécie Jean-Paul Anciaux, André Billardon et David Marti qui ont toujours fait preuve de courage sur la question du nucléaire».
 
Pourquoi était-il important pour AREVA de racheter le forge du Creusot ?
«Cette opération était nécessaire afin de pouvoir produire des cuves de l’EPR Made in France !»
Recueilli par Alain BOLLERY

Un livre sur François Mitterrand

En marge de l'interview qu'elle a accordée à creusot-infos, lors de ses échanges avec André Billardon et David Marti, Anne Lauvergeon a révélé qu'elle écrit actuellement un livre sur François Mitterrand, auprès de qui elle a travaillé de 1990 à 1995. Il sera publié chez Grasset. La date n'est pas encore connue, mais ce pourrait être pour les 40 ans de l'élection de 1981. En attendant, Anne Lauvergeon a été invitée par David Marti à venir prendre la parole pour les assises de l'économie qui auront lieu au Creusot le 3 novembre.
A.B.