Recherche
06 62 80 46 68
Pour votre publicité sur Creusot-infos,
un seul numéro
> Vie locale > LE BREUIL
19/02/2020 20:46
1449 lectures

LE BREUIL : Le basket “Harmonie” en plein développement

Alors que ce n’était qu’un projet en septembre, puis un premier essai en novembre, le projet du club de basket brogelien semble être à présent sur de bons rails pour s’inscrire durablement dans la vie de l’association. En phase avec son objectif premier d’offrir au plus grand nombre la possibilité de pratiquer le basket-ball, les dirigeants et éducateurs du club ont multipliés les actions pour développer la nouvelle section baptisée « harmonie » afin de permettre aux personnes en situation déficience mentale de pouvoir s’adonner aux plaisirs de la grosse balle orange.
Fort est de constater que les efforts en dehors et sur le terrain ont porté leurs fruits et que les résultats espérés sont au rendez-vous ! Creusot infos a recueilli les propos de Sophie Antonini, une co-présidente du club très active sur cette action.
Creusot Infos : Pourquoi cette section et cette volonté affichée qui est la vôtre d’ouvrir votre association au plus grand nombre ?
Sophie Antonini : « Nous avons une commune sur laquelle des institutions en charge des personnes en situation de handicap sont omniprésentes. Il nous est apparu évident qu’en tant qu’association sportive installée sur ce territoire, il nous fallait travailler pour intégrer ce nouveau public pour nous dans le paysage du BBC. Nos premières démarches ont été très positives et le retour enthousiaste des responsables des institutions comme l’IME, le foyer Eglantine, le foyer Harmonie, l’école, l’académie nous a convaincu que cela était possible et que nous devions aller au bout de nos démarches. Le basket pour tous est notre principale valeur et nous y tenons. Aujourd’hui, le Breuil Basket Club c’est 9 équipes engagés en championnat, une section baby à partir de 4 ans, deux sections Loisirs, une section basket fauteuil et nous l’espérons, 170 licenciés d’ici la fin de ma saison »
Creusot infos : Aujourd’hui les premières actions ont vu le jour, vous pouvez nous les décrire ?
Sophie Antonini : « C’est tout d’abord un entrainement hebdomadaire qui réunit tous les lundi soir de 19h à 20h une douzaine de joueurs, assidus, concentrés et s’appliquant à respecter les consignes de leur entraineur. Les progrès constatés sont réels et la bonne humeur et le sourire de tous font plaisir à voir. C’est également un cycle de 10 séances organisées conjointement avec le rectorat, la classe ULIS de l’école primaire et l’IME qui ont débutées depuis début janvier et se prolongera après les vacances de février. C’est également quelques séances organisées à l’IME pour des enfants plus jeunes qui s’organisent au coup par coup fonction de la disponibilité des intervenants. »
Creusot Infos : Quels moyens avez-vous aujourd’hui pour mener tout cela ?
Sophie Antonini : « Tout d’abord notre envie, notre volonté et le travail de nos bénévoles ! Nous avons aussi la chance d’avoir dans notre équipe deux personnes qui s’investissent dans ce projet et qui ont les qualifications pour encadrer cette section. Tout d’abord Sarah Dutoit qui encadrent les entrainements du lundi soir et les séances avec l’école et Laurie Jacquemard qui se rend disponible dès que ses études lui permettent et anime des séances à l’IME. Leur travail et leur approche sont très appréciés et nous permettent d’assurer un encadrement de qualité. »
Creusot Infos : Quel avenir pour cette section ?
Sophie Antonini : « Vous avez raison de poser la question. Il nous faut rendre à présent cette section pérenne pour qu’elle s’inscrive dans l’ADN de notre club dans les saisons à venir. Des conventions ont été signées avec les différents établissements, des discussions sont en cours avec la municipalité de la commune qui affiche très clairement sa volonté de nous aider spécifiquement sur cette action en plus de l’aide qu’elle nous apporte habituellement et nous espérons obtenir le soutien du comité de Saône et Loire de Basket Ball et des instances départementales et régionales. Au niveau sportif, nous allons dans un premier temps faire en sorte que toutes ces personnes soient licenciées à part en tiers de notre association comme l’ensemble des licenciés actuels et avons le projet d’un premier match amical contre la section « Loisirs++ » avant d’envisager une rencontre contre une équipe d’une section similaire d’un autre club de Saône et Loire. Comme nous l’avons fait avec la section basket fauteuil, nous ne voulons pas aller trop vite et voulons consolider les fondations avant d’envisager faire plus. »
Un beau projet, une belle réussite et souhaitons-le, un bel avenir pour cette nouvelle section !