Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > Grande région du Creusot
26/02/2024 03:13
2971 lectures

SAINT-SERNIN-DU-PLAIN : Une séance de formation pour apprendre à bien tailler les arbres fruitiers

La matinée de samedi a débuté par l’accueil du maire de Saint-Sernin du Plain Roberto Bino, qui a fait l’historique du verger de sauvegarde créé sur l’idée de Geneviève de la Salle première adjointe chargée de l’environnement.

Fidèle à son rôle de sauvegarder les variétés anciennes, de les reproduire et de former les générations, l’association Mémoire Fruitière en Mesvrin a répondu favorablement ce samedi matin à la commune de Saint-Sernin du Plain qui organisait une matinée de formation, ciblée tout particulièrement sur la taille d’hiver des arbres fruitiers, avec notamment la fructification et leur entretien. La séance s’est déroulée sur le verger de sauvegarde de la petite commune, soutenu financièrement par le conseil régional et mis en oeuvre par Stéphane Morel (Verger Paysage) pour y implanter plusieurs variétés de fruitiers (pommiers, poiriers, figuiers, pruniers, cerisiers…soit 30 arbres jouxtant une haie mellifère. L’idée de la matinée était de faire découvrir ce jeune verger (2 ans) grâce au travail réalisé en amont et en commun sur l’organisation de cette matinée. L’objectif était d’intervenir aussi sur les arbres afin de leur donner une formation les amenant à une fructification optimale tout en gardant les charpentières qui sont les plus méritantes. Pour Gérard Hynek président de l’association Mémoire Fruitière en Mesvrin, cette initiative commune est très satisfaisante puisque près d’une cinquantaine de personnes a répondu à l’appel lancé. Comme toujours, Stéphane Morel mais aussi Jean-Paul Dargaud et Bruno Laprêt pour MFM ont donné de précieux conseils aux participants répartis en deux groupes de travail. Ces derniers ont bien écouté et enregistré les conseils des animateurs expérimentés. Et comme lors de chaque séance de formation plusieurs néophytes ont porté une attention toute particulière sur l’examen des arbres, sur le puits de lumière… puis ont échangé avec les trois animateurs sur les différentes méthodes de taille, s’agissant de sélectionner puis former l'ossature, de renforcer les attaches…« La taille d’hiver s’adresse beaucoup plus aux arbres fruitiers à pépins délaissant les fruitiers à noyaux qui seront traités fin septembre début octobre…» a précisé Gérard Hynek. Cette matinée, il faut le préciser a débuté sur place par l’accueil du maire de Saint-Sernin du Plain Roberto Bino qui a fait l’historique du verger de sauvegarde créé sur l’idée de Geneviève de la Salle première adjointe chargée de l’environnement. Sur le déroulement de la matinée et l’accueil à Saint-Sernin du Plain, Gérard Hynek qui avait présenté en début de matinée l’association qu’il préside, a fait part de sa grande satisfaction et a adressé ses sincères remerciements au maire de la commune.

Réactions

Guy Fouillouze : Il faut bien observer pour bien tailler !

Cet habitant de Cromey le haut participait pour la 2e fois à ce type de matinée. « Stéphane Morel est venu chez moi faire un verger conservatoire en 2014, la Région subventionnait l’achat des arbres, ce qui était très intéressant. Je suis un peu déçu car les animateurs ont une telle dextérité et un tel savoir-faire qu’il faut bien observer où il faut tailler. Mais la vue d’ensemble est intéressante. J’ai appris ce matin comment traiter les chancres, avec de l’huile, de la bouillie bordelaise et de l’argile, comment tailler…c’est à force d’assister à de telles séances que les gestes deviennent naturels. C’est une bonne matinée pour moi, j’ai appris plein de choses comme par exemple les changements de taille occasionnés sur le puits de lumière pour diminuer la souffrance des arbres durant les pics de chaleur en été.
Sophie Bohl de Mazenay : Une matinée à renouveler rapidement !

« Je pense que c’est la première fois que les citoyens de la commune étaient invités à participer à cette séance, on fait beaucoup de journées citoyennes mais jamais encore sur le verger de sauvegarde. Je suis venue pour intégrer un groupe et surtout pour apprendre beaucoup de choses. Les différentes sortes de coupes sur un jeune arbre, j’ai découvert le bon maniement et l’entretien des outils, j’ai appris par exemple à me servir correctement d’un sécateur et ensuite d’attaquer une coupe de branche pas trop sévère mais comment travailler sur la lumière… Je reviendrai sans doute sur une séance de ce type, nous sommes attachés à ce verger, nous avons toutes et tous appris plein de choses que nous allons essayer de reproduire, mais il faut le reproduire rapidement pour ne rien oublier…»
J-C.Pierrat