Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Vie locale > Grande région du Creusot
28/06/2023 21:10
2996 lectures

LE CREUSOT - MONTCEAU : Plus de 11 millions de la Région pour un «Territoire en action»

Nouvelle résidence universitaire à côté de la dernière construite près de Condorcet... Rénovation énergétique de L'arc... Nouvelle muséographie du Musée de l'Homme et de l'Industrie au Château de la Verrerie... Nouveau cinéma... 2ème phase pour le site technopolitain... La contractualisation entre la Région et la Communauté Urbaine et le Conseil Régional va booster les projets, dont six en directement au Creusot. Charles Landre a fait part de ses réserves et il a voté contre.
Ca n'a rien à voir avec l'émission «Qui veut gagner des millions ?» Mais il faut bien reconnaitre qu'en ce mercredi 28 juin à Montceau les Mines et jeudi 29 ou vendredi 30 juin à Dijon, les conventions de «Territoires en action» n'ont pas été ingrates avec la Communauté Urbaine Le Creusot - Montceau. N'y voyez aucune malice, la collectivité présidée par David Marti n'a pas laissé par le train. Elle va ainsi bénéficier de plus de 11,3 millions d'euros d'aides et/ou subventions pour un certain nombre de ses projets retenus par la Région.
Certains diront «ça ne se refusent pas !». Reste que Charles Landre, le leader de l'opposition au Creusot et seul opposant affirmé et régulier dans l'assemblée communautaire, a fait part de ses vives réserves sur un certains nombre de sujets (lire ci-dessous). Et invité par David Marti «à être cohérent» avec ses propos, il a donc été le seul élu à voter contre.

Alain BOLLERY 
avec Emilie MONDOLONI


Ils ont dit


Charles Landre
«Vous avez dit que le contrat de territoire est extrêmement important. Je ne vais pas revenir dans le détail sur la phase territoriale bien que je vois que le projet de la place Schneider qui comprend toujours la vente à laquelle je m'oppose, est inclus dedans.
Je voudrais revenir sur certains autres sujets. D'abord sur le Technopôle, il est indiqué Technopôle phase 2. S'agit-il de la même chose que le projet du site Technopolitain qui va croître de nouveau ou bien d'un prjet qui va venir s'implanter sur ce site ?
Deuxième élément : je vois qu'il y a un projet de rénovation de la collection permanente de l'Ecomusée. Je pense qu'il doit s'accompagner d'une réflexion sur les usages particulièrement pour le Château de la Verrerie et qui retrouve un niveau de qualité et les expositions permanentes souvent délaissées ces dernières années. Sur ce sujet, il est très important dès le mois de septembre que nous puissions – un nouveau directeur va prendre ses fonctions ces jours-ci – que nous puissions avoir des échanges.
Je vois concernant les projets de cinéma, nous avons voté au Creusot ces projets sans avoir d'éléments de financements. Nous n'avons pas d'informations. On est à 1 250 000 € sur le Creusot. Sur le projet de Montceau-les-Mines, on est également à 1 250 000 € dont une majeure partie issue de subventions. J'espère que la Région a eu les éléments qui permettent d'attribuer les subventions en toute quiétude. Mais là, ce n'est pas le cas. On est face à un porteur qui a la volonté de faire financer quasi exclusivement ses études et projets de construction.
A part des exercices de communication, nous n'avons pas eu les éléments concrets permettant de valider ces subventions. Je crains que le territoire ne perde beaucoup de temps avec ces projets.
Ce contrat de territoire, il est bien évidemment important. Vous avez évoqué l'axe métropolitain à plusieurs reprises. Il faut le renforcer et l'interroger. Cet axe est fragile et peut être mis à mal rapidement. La fermeture de la ligne SNCF, c'est aussi un des éléments qui nous montre que notre territoire n'est pas assez relié aux autres territoires de cet axe métropolitain. Il faut insister pour qu'il y ait des réseaux de transports et d'axes qui soient davantage reliés. Quand on 15 millions d'euros attribués par la Région. Il faut aussi qu'on puisse le faire où on est sûr de la pertinence du projet.
Concernant les cinémas, je suis étonné que les 2 500 000 € soient approuvés sans se demander les éléments sur le porteur de projet».

Isabelle Louis
«Concernant la phase 2 du site Technopolitain, il se trouve que la Présidente de la Région a dit qu'il ne faudrait pas financer deux fois le même projet. Il s'agit donc d'un autre projet».

David Marti
«Je vais être court concernant les réponses que j'ai déjà apportées. J'espère qu'après vous avoir entendu de longues minutes, vous ne voterez pas la contractualisation avec la Région. Quand on dit qu'une bonne partie des projets n'est pas fiable, il ne faut pas voter.
Vous évoquez encore la Place Schneider. Nous, on évoque l'aménagement de la Place Schneider et non pas la place marchande.
Concernant l'Ecomusée, nous sommes en train de travailler. Notre ambition est d'avoir des expositions de qualité pour les permanentes et les temporaires.
Quant aux cinémas, j'attends toujours que vous nous proposiez des porteurs de projet. Vous m'avez déjà interpellé. Amenez-nous des porteurs de projets. Pour l'instant, vous n'en avez pas amené. Nous, on avance. On essaie avec les difficultés et les incertitudes. Ce que je constate, si on prend le projet de cinéma. Vous dites que la CDAC, le CNC, la Région, la CUCM, la ville de Montceau-les-Mines et la ville du Creusot se trompent. J'en prends acte. C'est pour cela que je vous dis d'être cohérent dans votre vote».


Communiqué :
Territoires en action : La Communauté Urbaine, l’un des 5 pôles de niveau métropolitain retenus par la Région
Après le Contrat de développement Métropolitain, la Région Bourgogne-Franche-Comté s’engage à nouveau aux côtés de la Communauté Urbaine Creusot Montceau avec le projet de territoire « Territoires en action ». Le territoire communautaire est l’un des 5 pôles de niveau métropolitain retenus par la Région avec le Grand Dijon, le Grand Chalon, le Grand Besançon et le Pôle métropolitain Belfort-Montbéliard.
Les axes stratégiques
Dans ce cadre, la définition des axes stratégiques de la Communauté Urbaine est organisée autour des priorités suivantes :
-    Faire du territoire un pôle économique majeur en Bourgogne-Franche-Comté, vecteur d’innovation et d’excellence
-    Renforcer les fonctions métropolitaines supérieures (connectivité, offre de formation et de recherche, équipements d’échelle métropolitaine)
-    Améliorer l’attractivité résidentielle et le cadre de vie
-    Préserver les ressources et accompagner les transitions écologiques et le développement des mobilités durables
 
Volet Métropolitain, une enveloppe de plus de 11,3 M€ pour 11 projets retenus
Parmi les 15 projets proposés par la Communauté Urbaine, 11 d’entre eux ont été retenus par la Région Bourgogne-Franche-Comté au titre du Volet Métropolitain de ce contrat, avec l’attribution d’une enveloppe de 11 346 286 € :
-    Requalification du site Valerius (ex site industriel Konecranes) à Saint-Vallier
-    Aménagement de la zone d’activités Coriolis
-    Centre de recherche métallurgie des poudres Calhipso au Creusot
-    Développement de formations objets connectés au Technopôle hub&go au Creusot
-    Phase 2 du chantier du Technopole hub&go
-    Aménagements des espaces extérieurs du Campus
-    Construction d’une résidence étudiante sur le Campus
-    Nouvelle muséographie du musée de l’Homme et de l’Industrie au Creusot
-    Pôle d’excellence gymnique Jean Bouveri à Montceau
-    Rénovation énergétique de l’Arc, Scène Nationale au Creusot
-    Complexes cinématographiques au Creusot et à Montceau

3 axes pour renforcer l’attractivité territoriale
En articulation avec la stratégie régionale, la Communauté Urbaine Creusot-Montceau se fixe pour objectif de renforcer son attractivité territoriale, en retenant trois axes thématiques avec, au sein de chacun d’eux, les typologies d’actions suivantes :
-    Axe 1 :  Accompagner le territoire de la Communauté Urbaine Creusot-Montceau dans l’adaptation au changement climatique : Gestion durable des ressources naturelles, réduction des besoins en énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES) ; Urbanisme durable et requalification qualitative de l’espace public, mutations des espaces dégradés.

Axe 2 : Conforter l’attractivité du territoire par le développement de l’offre de services à la population : Lieux d’accueil de la petite enfance, scolaire et périscolaire, lieux d’accueil proposant un bouquet de services, accueil de loisirs sans hébergement, économie de proximité, équipements socioculturels et culturels.
 
-    Axe 3 : Faciliter l’accès à la santé pour tous.

Volet territorial, près de 3,5 M€ pour 9 projets prioritaires
-    Construction d’une école maternelle au Bois-du-Verne, à Montceau
-    Restructuration de la mairie et des services associés, à Écuisses
-    Transformation des haras municipaux en centre culturel, à Blanzy
-    Construction d’une éco-crèche au Creusot
-    Construction d’un restaurant scolaire à Marmagne
-    Construction d’une micro-crèche à Saint-Bérain-sous-Sanvignes
-    Création d’un espace Enfance – Famille au Breuil
-    Place Schneider au Creusot
-    Entrée du Plessis à Montceau
Territoires en action, près de 15 M€
En additionnant le Volet Métropolitain et le Volet Territorial, pour venir conforter les ambitions du territoire, ce sont donc près de 15 M€ apportés par la Région en soutien aux projets portés par la Communauté Urbaine Creusot Montceau, ses communes et ses partenaires.

Cliquez ici pour en savoir plus