Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > TENNIS DE TABLE
23/01/2022 12:15
1743 lectures

TENNIS DE TABLE (Nationale 3) : Le Creusot signe son retour, en N3, avec une belle victoire contre Noisy

C'était déjà un premier match pour le maintien... Trois points compliqués mais ultra importants dans la course au maintien glanés par les rouges et noirs contre un de leurs nombreux concurrents direct au maintien !
Attention Spoiler : Alfred Hitchcock et ses scénarios dont lui seul à le secret est de retour !!! Une rencontre d’une intensité physique et émotionnelle pas vue depuis longtemps à Jean Macé !
Entre l’arrêt de l’équipe de Nationale 1, combiné à la crise sanitaire, suivie d’une ballade en première phase en pré-nationale, voilà a minima 2 ans que les supporters et dirigeants de l’UPCV n’avait pas connu une telle soirée, au cours de laquelle tous seront passés par tous les sentiments…
Et qu’importe le niveau, qu’importe l’adversaire, il y a des soirées qui marque, et même si bien entendu aujourd’hui rien n’est acquis loin de là, récit de cette soirée qui indéniablement comptera dans ce projet de reconstruction du club…


C’est ambitieux que les noiséens débarquent au Creusot avec la meilleure équipe possible qu’ils pouvaient aligner à savoir Pierre Courret (N°630), Ritchie Palton (N°968), Yoasing Hong (N°993) et Soudes Alassani (20). Côté creusotin, s’avancent Paul Verdier (N°487), Alexandre Molenda (N°687), Léo Rozier (20) et Valentin Commeau (18), Wendy Belhaire n’étant pas disponible mais supportant ses coéquipiers de loin.

Une rencontre comme prévu équilibrée sur le papier et les deux premiers affrontements allait dans un premier temps donner raison à cette théorie… Léo, frustré d’entrée, laissera échapper le premier point face à Palton, s’inclinant 3-1, quand dans le même temps,  ce diable d’Alexandre, s’imposera à l’expérience, 13-11 au cinquième set, sauvant 3 balles de matchs au passage face à Hong, apportant la première d’une longue série d’émotions à la cinquantaine de supporters présents. 1-1 avant le premier break bourguignon.
En effet Paul sérieux, positif et énergique, s’imposera d’emblée dans le combat des N°1 en disposant de Courret 3 sets à 1 puis, comble du supporter des verts qu’il est, c’est le moment choisi par Valentin pour finir de chauffer l’ambiance du VRAI chaudron, en l’emportant 3-1 face à Alassani !
L’équipe est lancée et voici venir le double break !! Alex remporte 3-1 son duel face à Palton pour porter le score à 4-1 et prouve à tous qu’intégrer un EHPAD n’est pas encore à l’ordre du jour pour lui ! Et oui, il est toujours là le « vieux » et il faudra compter sur lui !!!
Nous avions quitté Léo frustré après son premier match, nous le retrouvons  sérieux, puisqu’il s’imposera sans trop se faire peur, 3-1 face à Hong, pour permettre aux siens de mener 5-1 !
Malgré un bon match, Valentin se cassera les dents face à Courret, mais Paul maintien l’écart, l’emportant 3-0 !
Avant les doubles, tout va pour le mieux. Les forgerons mènent 6-2 mais parce que dans cette soirée et pour le scénario que je vous ait vendu, il faut bien des points faibles, c’est à cet instant que la perte des deux doubles permettent aux franciliens de relancer un suspense qui semblait de plus en plus inexistant. Peu inspirées, les paires Léo/Alex et Paul/Valentin s’inclinent et laisse donc revenir Noisy à 6-4.

Début du money-time, la pression monte dans la salle et il va falloir être solide pour aller chercher les 3 points…
Alex ne pourra pas vraiment lutter face à un Pierre Courret en réussite totale, mais Paul rectifie le tir et s’impose solidement face à Alassani pour permettre à son équipe de continuer à faire la course en tête !
Menant 7-5, le match nul est assuré mais bien entendu nos 4 fantastiques n’ont pas l’intention de s’en contenter… C’est donc à Léo et Valentin de terminer le travail !

C’est plutôt mal parti puisque les deux jeunes creusotins sont chacun mené 1 set à rien et c’est maintenant le doute qui s’installe dans la tête de chaque personne présente dans la salle. Valentin s’arrache et empoche la seconde manche, revient à hauteur et fait renaître l’espoir, puisque pendant ce temps-là, Léo est mené 1-0 6-2.
Pourtant c’est bien ce dernier qui fera rebasculé la salle Gérard Paldof dans l’euphorie ! Car après le Léo frustré, puis le Léo sérieux,  c’est un Léo transfiguré, positif, combatif, comme on ne l’avait pas vu depuis bien longtemps qui va assurer le spectacle inscrivant ! S’encourageant, s’aidant du public et de ses coéquipiers, ne lâchant rien, il étouffera petit à petit son adversaire pour retourner la rencontre, inscrivant des points dont lui seul a le secret, pour finalement s’imposer 3-1 et apporter le fameux 8ème point tant recherché !! La défaite de Valentin, non sans panache, n’y changera rien, les rouges et noirs s’imposent 8-6 au terme de 3h45 d’une lutte acharnée, face à une équipe de Noisy dont il faut tout de même saluer l’excellent état d’esprit, et parce que bien évidemment, pas de grandes rencontres sans deux grandes équipes !
 
Pour son retour en Nationale, l’équipe première se sera fait plaisir et aura fait plaisir à ses supporters ! Chacun aura pu se rassurer sur son niveau de jeu et un tel duel remporté ne peut qu’être bon pour la confiance et ça quand on joue le maintien, c’est d’une importance capitale.
Ils ont confirmé et validé les bonnes dispositions entrevue en première phase.
Ce soir on a vu une équipe soudée, une équipe qui ne lâche rien, une équipe qui s’encourage, une équipe qui se soutient et sans y oublier Wendy, qui fera son retour en équipe première lors de la prochaine journée, en déplacement à Flers, je crois qu’on peut définitivement le dire : Ce soir une équipe est née!
(Photos Roland DOUARRE)

La feuille de match :
UPCV 1 : Paul Verdier (N°487), Alexandre Molenda (N°687), Léo Rozier (20),  Valentin Commeau (18)
Noisy 1 : Pierre Courret (N°630), Ritchie Palton (N°968), Yaosing Hong (N°993), Soudes Alassani (20)
  • Paul Verdier bat Courret 3-1, Alassani 3-0 et Hong 3-0.
  • Alexandre Molenda bat Hong 3-2 et Palton 3-1, perd Courret 3-0.
  • Léo Rozier bat Hong 3-1 et Alassani 3-1, perd Palton 3-1.
  • Valentin Commeau bat Alassani 3-1, perd Courret 3-1 et Palton 3-1.
  • Léo Rozier/Alexandre Molenda perdent Palton/Alassani 3-1.
  • Paul Verdier/Valentin Commeau perdent Courret/Hong 3-1.