Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > RUGBY
30/03/2024 19:33
7998 lectures

RUGBY (Fédérale 2) : Un Grand Creusot bat un petit Dole

Les Creusotins, même réduits à 13, se sont sublimés pour mettre une fessée à une équipe de Dole qui a montré ses limites. En inscrivant 5 essais, Le Creusot a en prime empoché le bonus.
On sait que cette équipe du Grand Dole a souvent fait des misères au Creusot. Mais son jeu est moins flamboyant qu’il ne l’a été. Et en cette veille de Pâques, ce sont bien les Creusotins qui ont mis de la brillance dans leur rugby. Ils se sont imposés largement en laissant leurs ambitieux adversaires à près de 25 points. Ils l’ont fait en inscrivant cinq essais de très belle facture, ce qui leur offre le bonus offensif.
Incontestablement, les Creusontins ont confirmé le très bon match assorti d’une victoire dimanche dernier dans les Dombes. C’est de bon augure à l’approche des phases finales. On peut juste leur reprocher d’avoir pris trop de cartons, même s’il y a eu un peu moins de sévérité avec les Jurassiens. Il n’empêche, même quand ils ont été à 13 contre 15, les bleu et rouge sont allés à l’essai.

Forts de cette belle victoire, c’est décomplexés et donc l’esprit libre qu’ils se rendront à Nantua. Où ils auront tout à gagner et rien à perdre.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY et Christophe BOUILLET)
 

Le film du match

3ème : Belle offensive du Creusot, avortée par un en-avant à 5 mètres de la ligne.
6ème : Catinot dans ses 30 mètres met un petit coup de pied pour sauter la défense des Jurassiens. Brachet récupère le cuir aux 60 mètres, file à toute vitesse, donne à Ali qui poursuit l’offensive, pour offrir un caviar à Bardiau qui va sous les poteaux. Catinot transforme (7-0).
9ème : Bouvier rate une pénalité de 40 mètres légèrement à gauche.
15ème : A la sortie d’une mêlée, le 3ème ligne centre Iloan inscrit l’essai de l’égalisation, transformé par Bouvier (7-7).
18ème : A la sortie d’une pénal’touche, Herniou est bien bloqué, mais il libère bien la balle et c’est Ali qui mystifie Bouvier et plonge rageusement derrière la ligne. Catinot transforme (14-7).
21ème : Petit coup de pied de Catinot dans les 22 adverses. Brachet est empêché, mais Goyaux récupère et inscrit son deuxième essai, transformé par Catinot.(21-7).
26ème : Carton blanc à Herniou.
32ème : Carton blanc à Mansour
32ème : Le centre Meymer va à l’essai, en profitant de la supériorité numérique, sur une balle du Grand Dole. Bouvier transforme (21-14).
34ème : Sur le renvoi, Le Creusot récupère la balle et Goyaux s’en va inscrire en force son deuxième essai, transformé par Catinot (28-14)
42ème : Catinot alourdit l’addition sur pénalité (31-14).
46ème : En-avant des Jurassiens sur le chemin de l’essai.
50ème : Petit «bourre pif»… Seul Brachet prend un jaune !
61ème : Carton blanc au 2ème ligne Hild du Grand Dole.
62ème : Sur une très belle attaque sur la gauche, lancée par Catinot, Brachet offre un caviar à Martin Colmard qui va plonger au pied du drapeau d’Industeel. Catinot termine son 100% du jour en ajustant la transformation (38-14).
73ème…  jusqu'à la 80ème : Carton blanc à Saipelé. Le Grand Dole est à l’initiative mais se heurte à la défense du Creusot qui termine le match plus fort dans les 22 adverses.


Dans les vestiaires :

Éric Catinot (entraîneur du COCB) : « Aujourd’hui on prend cinq points. On a été moins compact défensivement en première période, donc on les a laissés dans le match. Mais après on a cinq ou six cartons je crois… Depuis un mois l’arbitrage était cohérent ; aujourd’hui, franchement… Néanmoins on prend le bonus, c’est bien.
On va regarder les résultats des autres équipes demain. Une défaite de Villars nous assurerait la troisième place, et après on décidera de ce qu’on fait pour la fin de saison : soit on est dans la gestion pour bien préparer le barrage, soit on essaye d’aller chercher quelque chose d’autre. »
 
Laïd Ali (capitaine du COCB) : « On est très content parce que l’objectif c’était d’abord la victoire. On savait que ça allait être compliqué parce qu’on avait une équipe en face qui était sur une bonne dynamique et qui produit du jeu, donc on ne les a pas pris à la légère. L’idée c’était de marquer cette confrontation aujourd’hui parce qu’on sait qu’on va les rejouer dans deux semaines, donc là l’objectif est atteint et on va pouvoir se concentrer sur le déplacement à Nantua. On espère aller chercher quelque chose, peut-être un point là-bas, et aborder ces deux derniers matches avec l’esprit tranquille. »
 
Teddy Goyaux (deuxième ligne du COCB) : « On savait qu’ils allaient être prêts aujourd’hui à nous imposer du défi physique, on sait que c’est une équipe qui fait du jeu et qui marque beaucoup d’essais, qui a marqué autant d’essais que nous mais qui en encaisse aussi beaucoup. Ça n’a pas été un match aussi simple que cela, il ne faut pas se fier aux cinq points qu’on prend aujourd’hui. Je pense qu’on aura un vrai test dans quinze jours chez eux, parce que c’est une équipe de vaillants. À nous de répondre présents comme on l’a fait à Villars. Et comme il nous ont donné rendez-vous dans quinze jours, eh bien je leur donne rendez-vous dans quinze jours et à nous de faire le job…. »
 
Aurélien Vacheret (entraîneur du Grand Dole) : « Aujourd’hui il n’y a pas eu photo. C’est le match d’un sixième de poule qui se déplace chez un prétendant à la montée, et on a pris une leçon de réalisme. On n’a pas été dans les clous de ce qu’on voulait. Bravo à eux, c’est une belle équipe. En ce qui nous concerne, l’objectif c’est d’aller gagner à Saint-Claude la semaine prochaine. Eux sont condamnés, mais vous savez, les matches entre Saint-Claude et nous c’est toujours particulier. Et on donne rendez-vous au Creusot dans deux semaines. »