Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > RUGBY
07/12/2023 03:16
2484 lectures

RUGBY (Fédérale 2) : « Pour battre Nantua, il va falloir enfiler le bleu de chauffe » analyse Brice Sarandao

L'entraîneur des avants bleus et rouges veut s'appuyer sur la victoire face à Villars pour faire tomber le leader au Parc des Sports.
Brice Sarandao considère que le COCB a réussi son début de saison et qu'il doit être ambitieux tout en conservant les valeurs de courage et d'abnégation qui sont les siennes pour bien figurer au moment du classement final.

Le Creusot n'a pas joué la semaine dernière au Grand Dole. Est-ce un avantage avant de recevoir Nantua qui est la grosse cylindrée de la poule ?
Brice Sarandao : « On est les premiers désolés de ne pas avoir joué. On était sur une bonne dynamique, c'était un match à l'extérieur et je suis persuadé qu'il y avait moyen d'aller y chercher des points. Car il est clair que si on veut bien figurer dans cette poule, il va falloir aller chercher des points à l'extérieur.

Le report a un peu coupé l'élan, d'autant que ce match est toujours tendu, c'est devenu au fil du temps une sorte de derby, un "clasico"... Donc on aurait bien aimé le jouer. Quinze jours de repos, c'est tout bon ou tout mauvais. Nantua a joué et a subi une déconvenue, ils auront à coeur de se racheter, ça leur fait un os à ronger. Alors que de notre côté, on peut toujours craindre une forme de décompression. »

Comment abordez-vous ce match contre Nantua ?
« Je suis assez confiant car jusqu'ici on a toujours répondu présent contre les gros. On se doit d'avoir une certaine constance. On a une équipe homogène, qui monte en puissance. C'est vrai qu'on a cette année du mal à tuer les matches, comme par exemple contre Villars. Mais on tient beaucoup le ballon, on enchaîne les temps de jeu, on essaie de produire des choses et ce jeu ambitieux nous porte parfois préjudice. C'est un choix, on a  vraiment cette volonté-là. On pourrait aussi monter de grandes "quilles", jouer davantage avec nos avants, mais on veut garder cette ambition de jouer, et il est certain que cela paiera aux beaux jours.
Contre Nantua, les joueurs  vont élever le niveau. Je mets le bémol de la coupure, mais dans l'état d'esprit les mecs y seront. On doit garder l'état d'esprit du match de Villars où ils ont campé chez nous et où on n'a pris aucun point pendant 40 minutes. Il faudra défendre de la même manière contre Nantua, le socle du match sera la défense. Car nos adversaires vont vouloir rattraper leur défaite de la semaine dernière et il est certain qu'il y aura beaucoup d'intensité. Mais on sera présent.
Je voudrais vraiment mettre l'accent sur l'état d'esprit qu'on a montré contre Villars : ce jour-là, j'ai retrouvé la vaillance et l'état d'esprit creusotins. C'était un retour dans Le Creusot des années glorieuses, un retour dans ce qui est notre histoire, l'histoire de notre club : on est à la maison, au Creusot, alors on enfile le bleu de chauffe, on s'y file et là, on ne craint personne. »
Propos recueillis par Christophe Bouillet
Photo Rui Fernandes