Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > RUGBY
29/10/2023 03:16
2807 lectures

RUGBY (Coupe du Monde) : L’Afrique du Sud gagne à nouveau d'un point contre la Nouvelle Zélande pour un 4ème titre historique et unique

Les Sud-Africains s’imposent à nouveau d’un petit point et parviennent à dominer une équipe néo-zélandaise qui aura tout essayée à 14 contre 15. Les Bocks réalisent donc le doublé en conservant leur titre tout en devenant la seule nation à soulever pour la 4ème fois de l’histoire de trophée Webb Elis. De quoi donner encore plus de regrets aux Français...
Notre compte rendu, notre analyse et les plus belles photos d'une finale historique.
Sous la pluies, les deux équipes abusent du jeu au pied, en début de match, afin de mettre en difficulté leur adversaire. A ce petit jeu, ce sont les Bocks qui s’en sortent le mieux en scorant les premier dans cette finale grâce au pied de Polard (3-0 3’). Les Blacks sont donc chahutés et poussés à la faute, à l’image de leur troisième ligne Frizell qui écope d’un carton jaune.

L’Afrique du Sud contrôle les débats
Les Sud-Africains sont parfaitement lancés dans cette finale et imposent leur rythme en utilisant le jeu au pied à la perfection. A la suite d’une touche dans les 22m adverse, les avants des Bocks enchaînent les percussions. La défense des Blacks tentent de tenir mais elle est encore une fois poussée à la faute. Polard fait donc le break (6-0 13’).

Les joueurs du Pacifique sont donc contraint de réagir. L’attaque néo-zélandaise commence à se mettre en place en redoublant les passes dans le camp des Sud-Africains. Les Blacks progressent et poussent à leur tour la défense adverse à la faute. Mo’Unga en profite donc pour réduire le score (6-3 15’).
Les Néo-Zélandais semblent enfin rentrés dans leur finale et tentent de mettre en place leur jeu de transmission et de relance pour faire plier la défense adverse. Les Océaniens sont donc à l’initiative et dictent leur tempo mais ces derniers vont se faire punir par la discipline et le réalisme Sud-Africains.

Les Blacks à 14 contre 15
Les Bocks sont solides sur les fondamentaux en contrant deux touches néo-zélandaises dans leur propre 22 m tout en étant appliqués en mêlée et en défense. Ces derniers sont donc bien en place et poussent leur adversaire à la faute. A la demi-heure de jeu sur un jeu de percussion, Sam Cane (capitaine des Blacks) écope d’un carton jaune qui deviendra rouge pour un placage haut et avec l’épaule.
Les Bocks profitent de la situation pour creuser l’écart grâce au pied de Polard qui ajoute deux transformations (12-3). Toutefois, les Blacks font preuve de cœur, à 14 contre 15, et parviennent à mettre en difficulté leur adversaire grâce à leur jeu de passe rapide. Les efforts néo-zélandais seront récompensés par une nouvelle pénalité de Mo’Unga juste avant la pause (12-6).
Au retour des vestiaires, les Sud Af continent de mettre une intensité féroce dans les duels et de faire mal à la défense néo-zélandaise qui est en apnée. Sur un lancement de jeu, à la suite d’une mêlée sur les 40m, les arrières des Bocks traversent la largeur du terrain en 2 passes. Le ballon arrive dans les mains de Willemse, à 25m de l’en-but, qui réalise un coup de pied rasant. L’ailier supersonique Arendse dépose tout le monde et est à quelques centimètres d’aplatir.

Les Blacks reviennent
Toutefois, le sur engagement des Bocks va finir par se retourner contre eux. Sur une action similaire à Sam Cane, le capitaine Siya Kolisi écope à son tour d’un carton jaune (46’). Les deux équipes se retrouvent à 14 contre 14.
Les Blacks veulent profiter de cette égalité numérique pour revenir dans la rencontre. Mo’Unga récupère le ballon sur les 40m adverse. Le numéro 10 casse un placage puis accélère en déposant à la course deux défenseurs pour ensuite retrouver Aaron Smith sur une passe après contacte. Le demi-mêlée parvient à récupérer le ballon à hauteur et file à l’essai. Toutefois, la joie est de courte durée car l’essai est annulé pour un avant qui a été revisionné sur le début de l’action.
Les Néo-Zélandais sont déçus mais pas résignés. Quelques secondes plus tard, après plusieurs temps de jeu dans les 22m, les Blacks écartent le jeu et Beauden Barret parvient cette fois-ci à filer à l’essai long de ligne (11-12 60’).
Le momentum de la rencontre à donc changer de camp avec des océaniens qui multiplient les temps de jeux dans la moitié de terrain de leur adversaire en essayant de les déborder. Les Sud Africains sont donc sous pression mais ces derniers parviennent à préserver le score en restant discipliné en défense et surtout très efficace pour gratter des ballons dans les rucks.
Pour autant, à 7 min du terme, Chelsin Kolbe (ailier des Bocks) est poussé à la faute après la réalisation d’un en avant jugé volontaire. L’ailier supersonique écope donc carton jaune et offre également une pénalité aux Blacks pour repasser devant. Jordie Barret s’élance mais le centre manque sa cible sur le coup de pied. Les Blacks ont donc laissé passer leur chance et malgré leurs efforts ces derniers ne parviendront jamais à renverser une défense sud-africaine parfaitement en place. Les Bocks refont encore une fois le coup et s’imposent de 1 petit point (12 à 11) pour conserver leur titre.
M.L.
(Photos Agence REUTERS)