Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > RUGBY
08/11/2023 03:17
7754 lectures

Lionel Nallet : «Fabien Galthié et cette équipe de France ont un bel avenir à écrire»

Venu lundi au Creusot à l’invitation de Framatome pour être le parrain d’un nouvel équipement, Lionel Nallet, ancien capitaine des Bleus, se confie sur la Coupe du Monde de Rugby et sur l’équipe de France, dans une interview à creusot-infos.
Pourquoi vous être reconverti dans l’industrie ?
LIONET NALLET : «Déjà parce que j’ai passé un BTS productique, avant de poursuivre par une licence Mécanique. C’est en 2007 que l’on a créé l’entreprise USIREA que je co-dirige à Saint-Etienne du Bois, près de Bourg en Bresse. Nous avons 19 salariés et nous travaillons à 90% pour l’aéronautique et le nucléaire. L’entreprise réalise 3,2 millions d’euros de chiffre d’affaires par an»…
 
Avant de devenir capitaine dans l’industrie, vous avez été capitaine de l’équipe de France de rugby. L’arbitrage a été beaucoup critiqué sur la fin de la Coupe du Monde. Qu’en pensez vous ?
«Vu la place que l’arbitrage vidéo a pris dans la compétition, je pense que les arbitres inconsciemment sans doute, lâchent un peu. Je pense que l’on cherche encore le bon modèle et qu’on ne l’a pas trouvé. C’est très difficile, je pense, de trouver le bon équilibre, la bonne formule».

 
Vous êtes pour l’arbitrage vidéo ?
«Je ne l’ai pas vécu comme joueur. Mais je pense que c’est plutôt bien, ou que ça peut être bien, notamment par rapport aux enjeux. Mais n’oublions pas qu’il y a beaucoup d’interprétation des règles dans le rugby. On a d’ailleurs pu le mesurer».
 
Que pensez-vous de l’échec de la France en quarts de finale ?
«Je pense que les conditions étaient réunies pour que l’on aille chercher le titre. Mais sans être superstitieux, je remarque que quand on a la réussite avant la compétition, ça ne porte pas bonheur».
 
Avez-vous pris du plaisir pendant cette Coupe du Monde ?
«J’ai vu de beaux matches. C’est vrai qu’il y a eu tous ces derniers matches qui se sont joués à un point avec leur lot de commentaires et de polémiques. Mais en rugby, il faut bien se dire qu’une victoire ou une défaite à un point, on trouve toujours quelque chose à dire…»
 
Etes-vous pour le maintien de Fabien Galthié à son poste de sélectionneur ?
«Il n’a pas réussi la Coupe du Monde, mais en est-il le responsable ? Je remarque qu’il avait su tirer le meilleur de l’équipe de France avant… Je pense que Fabien Galthié et cette équipe de France ont un bel avenir à écrire. Car c’est la même ossature qui va rester jusqu’à la prochaine Coupe du Monde en Australie».
Recueilli par
Alain BOLLERY