Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > Jeux Olympiques
24/08/2021 17:50
3459 lectures

Jeux Paralympiques : Sandrine Martinet, grande fierté de la Saône-et-Loire, a porté le drapeau de la France

La judoka de Mâcon a porté le drapeau de la France à la cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques à Tokyo. Découvrez toutes les photos de la cérémonie d'ouverture.



C'est fait ! La cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques a eu lieu à Tokyo. Avec le long défilé des délégations venues du monde entier et une vrai fierté pour la Saône-et-Loire. C'est en effet la Mâconnaise Sandrine Martinet, médaillée d'or à Rio en Judo, qui portait le drapeau de la France. Un moment forcément très intense et émouvant. Encore plus pour toutes celles et tous ceux qui ont soutenu sa candidature pour qu'elle soit la porte drapeau de la France. A commencer par l'ordre des kinésithérapeutes qui s'était inscrit dans la promotion de Sandrine Martinet.

A.B.
(Photos Agence REUTERS)




Notre article du 22 juillet :
Il y avait de l'émotion, ce jeudi en fin de matinée, dans l'hémicycle du conseil départemental à Mâcon où André Accary a reçu Sandrine Martinet. La championne paralympique de Judo, qui évolue à Mâcon Judo, a en effet été désignée pour être porte-drapeau de la délégation tricolore à la cérémonie d'ouverture des Jeux Paralympiques.
«C'est une très très grande fierté pour la Saône-et-Loire et c'est une très grande fierté pour vous», lui a dit le Président André Accary, alors que tous les élus s'étaient levés pour lui offrir l'ovation qu'elle mérite.
La championne a aussi dit son bonheur autant que sa fierté. Elle va en effet entrer dans l'histoire puisqu'elle sera la première sportive de Saône-et-Loire et de Bourgogne à être porte-drapeau à des Jeux Olympiques.
Pierre Berthier et Claude Cannet, vice-présidents, l'ont également félicitée. Tout le monde lui souhaite de rapporter une médaille, d'or si possible. Et les messages vidéos de jeunes conseil départemental des jeunes, ont été d'autres encouragements qui lui sont allés droit au coeur. La Saône-et-Loire peut être fière et Sandrine Martinet encore plus.
Alain BOLLERY