Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > Jeux Olympiques
21/05/2024 03:18
16697 lectures

J.O. de Paris 2024  : Pauline Lajambe (Le Creusot) va porter la flamme olympique

La jeune creusotine, en 1ère au Lycée Léon Blum, pratique l’escrime et va disputer les championnats de France à l’épée. Elle s'est confiée à creusot-infos.
«Dans mes souvenirs les plus anciens, j’ai d’abord rêvé de faire les Jeux Olympiques. Et je veux continuer d’en rêver, en espérant que ce soit le cas un jour. Et puis je rêvais aussi de porter un jour la flamme olympique. Ca va être le cas, dans la traversée de la Côte d’Or et c’est génial !»
Pauline Lajambe a du bonheur dans la voix. On perçoit de grosses pointes d’émotions. Le 12 juillet la Creusotine aura la joie et l’honneur de porter la flamme olympique avant son arrivée à Dijon. «C’est dans 53 jours», a-t-elle confié à creusot-infos, lundi soir.
«C’est à la mi-janvier que j’ai appris que je porterai la flamme», explique-t-elle. Et de préciser : «Je fais partie du relai des sportifs sponsorisé par la Banque Populaire de Bourgogne – Franche-Comté. Nous sommes 24 sportives et sportifs à avoir été retenus pour la Bourgogne – Franche-Comté».

Ce n’est pas un hasard, car Pauline Lajambe est une jeune escrimeuse pétrie de talent. Elle avait 6 ans quand elle a commencé l’escrime à la salle d’armes du Creusot, sous la direction de Thierry Saulnier, son maître d’armes.
Elle affiche déjà 11 ans de pratique. A bientôt 17 ans, ce sera en octobre,  elle est championne de Bourgogne – Franche-Comté depuis 3 ans. Elle a aussi à son actif deux quarts de finale en circuit nationale, mais aussi deux sélections pour des manches de la Coupe du Monde, en novembre 2022 et en novembre 2023.
Ce dernier week-end de Mai, Pauline Lajambe va participer aux Championnats de France Elite à Douai, dans le département du Nord. «Nous allons être 32 à concourir. Mon objectif c’est de faire un podium», assure la Creusotine, dont le papa, François, dirige l’entreprise familiale de chauffage, assisté de son épouse Mélanie.
Passée par l’école Victor Hugo, puis par le Collège de la Croix Menée, aujourd’hui en 1ère générale au Lycée Léon Blum au Creusot, Pauline ambitionne de travailler dans la diététique et la nutrition des sportifs. «C’est quelque chose qui me passionne».
Pauline, qui s’entraîne 3 heures par semaine à la salle d’armes, est aussi une adepte des courses à pied. Un travail foncier important pour son équilibre sportif.
Entre toutes ses activités, Pauline n’a pas manqué une minute de l’arrivée de la flamme olympique à Marseille. «Depuis je suis son parcours tous les jours. Je regarde des photos, des vidéos. Pouvoir porter la flamme c’est énorme. Je n’arrête pas d’y penser. J’ai tellement envie d’y être et de l’avoir entre les mains !»
Avec Pauline Lajambe, une Creusotine pure souche, c’est un peu par procuration Le Creusot qui portera la flamme olympique. Elle portera l’esprit sportif de sa discipline, de son club et de sa ville. Pour des instants qui seront inoubliables et à jamais gravés dans sa mémoire.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)

Pauline Lajambe était arbitre, dimanche à Autun