Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > FOOTBALL
19/05/2024 10:40
2797 lectures

FOOTBALL (U18 Inter secteurs) : La J.O.Creusot sombre devant Jura Lacs

Les bleuets recevaient, au Montporcher, les leaders incontestés de ce championnat Ligue, le score paraît exagéré, mais les Jurassiens ont étrillé des Creusotins qui avaient, largement, les moyens de faire mieux. 7 à 2 pour les visiteurs
Les lacs de Clairvaux, Vouglans, l’Ain qui est si bleu dans ce Jura touristique, et au milieu coulait un club…Jura Lacs. Une entente de villages, comme c’est la pratique dans l’est de notre région, un club qui joue (plus pour longtemps) en R1 et une riche formation pour les jeunes : l’hiver, ski de fond, le reste de l’année du foot.
Leader de ce championnat inter secteurs, Jura Lacs U18 avait joué, jusqu’à sa venue en Bourgogne, 7 matchs, les gagnant tous, mieux, en n’ayant subi que deux petits buts. Qui dit mieux ? De leur côté, les jocistes ne pointaient qu’à la 5e place et n’affichaient que deux victoires. Le déséquilibre était évident, et pourtant.

Pourtant ce sont les joueurs de Mustapha Sofi, le coach creusotin, qui ont dominé le début de match, inquiétant même des visiteurs bousculés par les courses des attaquants. L’ouverture sera, logiquement Creusotine, une échappée de Solomon Obarogie, une passe pour le compère d’attaque, Anisse Dridi, le gardien, Esteban Bride, ne pourra rien (5e).
Vu la vitesse de l’attaque des locaux et la facilité d’éliminer la défense jurassienne, on était loin d’imaginer la suite, cauchemardesque. Les attaques de Jura Lacs étaient, sûrement, moins spectaculaires, mais largement plus incisives. L’égalisation arriva sur corner, Solomon Obarogie saute pourtant un mètre de plus que Paolo Barbosa, mais ce dernier utilisa ce qui fait souvent la différence, le timing. 1 à 1 (16e)
De là, les bleuets ont baissé les bras, Paolo Barbosa doubla le score sur une perte de balle de la défense creusotine (16e) et celle-ci laissa slalomer Noa Turlin, comme il doit le faire aux Rousses l’hiver, 3 à 1 (22e). Solomon Obarogie avait, juste avant, trouvé le poteau sur sa frappe lourde.
La malchance ? On pourrait le croire, mais il y avait autre chose. Comme l’intelligence des choix dans les moments de vérité, le centre en retrait de Nassim El Hadj par exemple, parfait pour le plat de Judicaël Edmond qui alourdit le score pour les siens (4 à 1 à la 42e) et cette malchance qui s’afficha, pour le coup, comme sur le centre de Paolo Barbosa, encore lui, transformé en tir direct pour le 5e but (45e). 5 à 1 pour Jura Lacs à la pause.
La seconde période a été incroyable. Les Creusotins ont eu dix claires occasions de marquer, toutes en face-à-face avec Esteban Bride, sans scorer…Sauf à la 61e, Solomon Obarogie s’y prenant à deux fois pour envoyer le ballon dans les filets. Jura Lacs poursuivait sa route, efficace devant, deux buts signés Yannis Jeandot (59 et 75e), encore plus efficace défensivement, un plaisir de voir récupérer des attaquants locaux pourtant plus rapides, plus techniques. 7 à 2 score final.
Jura Lacs poursuit sa route vers le titre, triomphalement. Pour donner une idée de la force de cette équipe, elle a encaissé aujourd’hui, sur le Montporcher, la moitié des buts de tout son championnat. Ça donne une idée, également, du genre de match des bleuets, on ne peut ni avoir autant d’occasions pour n’en convertir que deux, ni laisser tant de largesses en défense contre une équipe qui n’avait vraiment pas besoin d’aides.
Vincent BRUCCI
 
Au Creusot, stade du Montporcher, Jura Lacs bat la JO Creusot 7 à 2 (5 à 1)
Arbitre Louison Mahoudeau (Montceau)
JO Creusot : Bouillet, Gunes, Machado, Ali Belarbi, Eksici©, Dieye, Thiran, Krarroubi, Obarogie, Soumati, Dridi, Romagon, Boumediene et Nairi
Jura Lacs : Bride, Prevalet, El Hadj, Guillaume, Bailly, Lacroix©, Edmond, Grospierre, Barbosa, Zenini, Turlin, Ciccotosto, Jeandot et Mahamoudou