Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > FOOTBALL
01/04/2024 19:13
4356 lectures

FOOTBALL (Départementale 2) : Le leader Saint-Sernin-du-Bois (C) grille un joker à Torcy

Sur les deux confrontations de ce championnat, les Torcéens ont toujours gagné, sur le terrain. Cette défaite remet en cause la montée des Sanserninois en D1, Étang-sur-Arroux pointe à deux petits points. Torcy gagne la victoire du courage, deux jours, seulement, après son dernier match.
La logique du football nous réserve aussi ces genres de résultats, Torcy qui gagne en début de saison, logiquement, à Saint-Sernin et Torcy qui récidive à la sortie de l’hiver contre ces mêmes Sanserninois devenus, entretemps, leaders. On se rappellera, aussi que la première victoire obtenue sur le terrain sera invalidée et transformée en défaite, un résumé, en accéléré, de la saison torcéenne : capable du meilleur et du (très) moins bon, surtout quand il s’agit d’obligations administratives. Si les Torcéens veulent passer un cap la saison prochaine, ils savent dans quel secteur il faudra œuvrer, ça tombe bien, c’est normalement le moins compliqué.


Dans un autre registre, encore, on entend l’étonnement du coach local qui a fait jouer son équipe samedi après-midi et qui, 48 heures après, a dû remettre sur le terrain cette même équipe, Mohamed Meddah, le coach torcéen : « J’ai posé la question à la commission compétente, pourquoi nous faire jouer ce match 48 heures après de dernier ? Heureusement que ce lundi était férié, sinon on jouait pendant les heures de travail ? Pour nous c’est encore plus dur parce que nos joueurs respectent le jeûne jusqu’à 20 heures…C’est une victoire qui vaut double. »

Jouer deux jours avant, remettre le couvert, dur aussi pour les visiteurs, Saint-Sernin, qui a réussi à aligner des joueurs malgré le jour férié. Dans ces conditions, il ne fallait pas s’attendre à du grand spectacle.

Un poteau, trouvé par Marius Guere Koyazandé, l’attaquant sanserninois, sauva les torcéens, plutôt inexistants en première période, mais les Sanserninois doivent encore se demander comment franchir le mur monté par les locaux, mur élaboré par le roc Hakan Hatip et la flèche Yanis Kessiri.

La seconde période a été plus dynamique, plus disputée, Saint-Sernin avait besoin des trois points pour tenir en respect Étang, Torcy voulait gagner pour prouver que sa saison n’était pas finie. Les fautes se sont cumulées, mais le match s’est toujours joué dans un respect mutuel. Il allait se résoudre, au détail, une petite faute, un exploit d’un attaquant. Nabil Boutabout, l’avant-centre torcéen l’a résolu de main de maître : décalé à droite sur une passe de Yanis Blondeau, l’expérimenté attaquant se débarrassa des trois défenseurs par son contrôle, suivi du tir (un petit bijou). Le ballon trouvait un angle impossible, imprenable pour Thomas Labille, le gardien visiteur. Le but est né d’un coup-franc rapidement joué. 1 à 0 (75e), score final.

Torcy remporte la victoire des regrets, Saint-Sernin perd un joker dans l’optique de la montée. Ce match devra servir aux deux équipes, Torcy pour la saison prochaine, Saint-Sernin pour ses 6 derniers matchs.

A Torcy, stade du Vilet, Torcy bat Saint-Sernin (C) 1 à 0 (0-0)
Arbitre, Romain Frega, de Chagny

Torcy : Girona, Otmani, Flaga, Hatip, Kessiri, Vaison, Blondeau, Hadjaoui, Boutabout, Bachir©, Benyoucef, Bekhtaoui, Bouchtat et Malouki

Saint-Sernin (C) : Labille, Battaglia, Dufour, Pillot, Brun©, Hamulka, Langlois, Sibefo, Bretigny, Ferreira, Guere Koyazandé, Boubetin, Noizillier et Labille Paul.

Jean-Louis Ferreira, coach de Saint-Sernin (C) :
« On a pourtant bien commencé le match, maîtrisé, et puis ils ont une occasion, ils marquent. On fait trop d’erreurs offensives, trop d’occasions. On a usé un joker, ça remet clairement en cause la montée, Étang est à nos trousses, à deux points. Va falloir se battre jusqu’au bout. »

Mohamed Meddah, coach de Torcy :
« Ce match est révélateur de la mauvaise gestion globale de notre saison, je ne reviendrai pas sur les réserves, les règles de mutation, l’utilisation d’un arbitre de touche, on perd des points sur tapis vert bêtement. Avec ces points perdus et les deux matchs gagnés contre le leader, on serait où ? C’est dommage. »
Vincent Brucci