Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > CYCLISME
05/07/2021 00:00
1170 lectures

Tour de France (9ème étape) : Derrière O’Connor, Pogacar a attendu pour continuer le ménage

Le Slovène, sans doute pour éviter de se faire remarquer, en avait gardé sous la pédale. Mais l’instinct de survie du loup l’a conduit à mettre un coup d’accélérateur pour faire fondre l’avance que l’australien O’Connor s’était chargé d’établir…
Notre analyse et les plus belles photos de la course.



C’est Le Figaro qui l’écrit : «Après son coup de force dans les Alpes, le tenant du titre slovène va porter sa domination comme une croix jusqu’à Paris». Vous avez compris le raccourci subliminal. Ainsi donc pour les spécialistes il y a du soupçon dans l’air concernant Tadej Pogacar.
L’étape entre Cluses dans la vallée de l’Arve et Tignes, la station la plus proche de Val d’Isère, en passant par Megève, les Saisies et le Cormet de Roseland, aura permis aux adversaires de Pogacar d’effectuer d’autres saisies sur la course.

Le loup slovène a encore faim. Après son Festival dans le Col de la Colombière, il s’était astreint à une forme de contrôle tout en sagesse dans la deuxième étape passant de la Haute-Savoie à la Savoie. Comme s’il avait voulu se cacher, se planquer pour éviter les spéculations les plus folles sur son nom.
Entre laisser le courageux australien Ben O’Connor lui ravir le maillot jaune et sauver sa tunique, Pogacar a choisi d’appuyer sur les pédales à l’approche de l’arrivée. Il a lâché tous ses compagnons et il a avalé ceux qui le précédaient. Du travail de métronome.
Derrière au classement général, d’autres noms apparaissent dans son sillage. O’Connor donc à plus de 2 minutes, Rigoberto Uran, troisième à déjà 5’18… Bonne nouvelle pour les Français, Guillaume Martin de COFIDIS a rejoint David Gaudu, de la FDJ - qui a craqué en direction de la station reine du ski d’été – dans le Top 10. Maigre consolation.
Julian Alaphilippe, transi de froid et qui n’arrivait même pas à mettre des gants quand il s’est changé, pointe à plus de 47 minutes…
On attend désormais de lui un exploit dans une étape alpestre ou bien dans une étape pyrénéenne. Mercredi il fera plus de 30 degrés du côté de Carpentras, avec les deux montées du Ventoux au programme. De quoi réchauffer les cœurs et aussi voir d’autres défaillances dans ce Tour 2021 qui est bien plus fou que les précédentes éditions. Van der Pool est rentré à la maison, Van Aert est à 27 minutes… Roglic a abandonné… Fou, on vous dit. Fou.
Alain BOLLERY
(Photos Agence Zoom)

Cliquez ici pour voir tous les classements