Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > CYCLISME
03/07/2021 20:35
1430 lectures

Tour de France (8ème étape) : Les loups de Slovénie en véritables prédateurs

Après Mohoric entre Uchon et Le Creusot vendredi, c'est Tadej Pogacar, qui semblait seul au monde, qui s'est conduit en véritable prédateur sur la route du Grand Bornand. Van der Poel n'est plus en jaune.
Notre analyse et les plus belles photos de la course.



On n'avait pas vu les choses ainsi et pourtant il y a forcément un parallèle à faire... Dans ce département de Saône-et-Loire qui a été meurtri par des attaques meurtrières du loup, c'est bien comme un loup slovène, que Matej Mohoric, vendredi, une fois arrivé en Saône-et-Loire, a croqué ses adversaires dans Uchon pour s'imposer en solitaire au Creusot.
Même si on ne l'a encore pas vu en Saône-et-Loire, on sait que les loups peuvent se déplacer et attaquer en meute. On sait aussi qu'en Slovénie les loups n'ont jamais vraiment disparu. Et il est donc pour le moins surprenant de voir que de la même façon que les loups gagnent des territoires en France jusque dans notre Bourgogne, les cyclistes slovènes se comportent comme de véritables loups sur le Tour de France.

En 2020, Pogacar avait mangé tout cru Roglic dans la Planche aux Belles Filles. Déjà en Bourgogne - Franche-Comté. Vendredi, Mohoric s'est conduit en véritable prédateur dans le final entre Vierzon et Le Creusot. Et ce samedi, c'est donc Pogacar qui a croqué pratiquement tous ses adversaires entre Oyonnax et le Grand Bornand. Il a monté tellement vite le Col de la Colombière que l'on se demandait s'il n'avait pas une assistance électrique cachée dans son vélo.
Tadej Pogacar est un cycliste prédateur, comme le sont les loups slovènes. Alors forcément ses adversaires craignent le pire. Van der Poel a perdu son maillot. Van Aert, en évidence pour l'arrivée au Creusot est encore dans le coup, à moins d'une minute. Mais après ? Lutsenko est à plus de 4 minutes et les autres bien plus loin. Le premier français est David Gaudu, 9ème à près de 6 minutes... Julian Alaphilippe, à la dérive est à plus de 8 minutes.
Sauf énorme défaillance ou autre événement, Pogacar est donc bien parti pour être en jaune sur les Champs. A moins que les moins résignés de ses adversaires ne se montrent capables d'un exploit. A moins qu'un Préfet - entendez un commissaire de course - décide de tuer le loup slovène... Mais n'est pas Préfet de Saône-et-Loire qui veut. Les loups slovènes ont peut être plus d'avenir que leurs cousins prédateurs, venus d'Italie, qui tuent nos moutons. C'est fou les parallèles que l'on peut faire.
Alain BOLLERY
(Photos Agence ZOOM)

Cliquez ici pour voir tous les classements