Recherche
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
POUR JOINDRE CREUSOT-INFOS
alain.bollery@orange.fr (à privilégier)
SMS et MMS au 06 98 82 18 88
> Sport > CYCLISME
01/11/2020 20:45
3987 lectures

David Marti : «On ne refuse pas le Tour de France et c’est un grand bonheur qu’il fasse étape au Creusot»

«Sans hésiter une seconde j’ai dit oui», souligne le Maire du Creusot qui précise que tout le monde est mobilisé depuis l’été.
ACTUALISE : La réaction VIDEO de David Marti.
Les bonnes nouvelles succèdent aux bonnes nouvelles en matière de sport au Creusot. Après avoir été retenue pour être base arrière pour le Tennis de Table et pour l’Athlétisme pour les Jeux Olympiques de 2024, la ville du Creusot va donc accueillir la grande boucle le vendredi 2 juillet 2021. Le Creusot, terme de la 7ème étape.
Interrogé par creusot-infos, David Marti ne dissimule pas son plaisir. «On ne s’était pas porté candidat pour l’accueillir maintenant, c’est à dire dès l’année prochaine, mais j’avais l’espoir d’accueillir le Tour dans les années suivantes. Alors oui c’est une très grande et très bonne nouvelle».
Avec le Maire du Creusot comme avec le Président du conseil départemental, tout est allé très vite… «André Accary m’a appelé pour me demander si j’étais d’accord et il m’a mis en contact avec Christian Prudhomme. Le directeur du Tour m’a appelé très vite. L’entretien s’est très bien passé. Il m’a expliqué que si ma réponse était positive, le Tour arriverait par Uchon. Il avait besoin d’une réponse rapide. Sans hésiter une seconde j’ai dit «oui», car on ne refuse par une étape du Tour de France», relève David Marti.
Et de juger : «C’est une reconnaissance pour la ville qui va bénéficier d’un coup de projecteur mondial. Le Creusot est une ville sportive. Elle a été retenue pour être base arrière pour les JO de Paris 2024. On ne désespère pas d’accueillir une équipe pour la Coupe du Monde de rugby en 2023. Alors forcément accueillir la grande boucle en 2021, le 2 juillet c’est formidable».
C’est la seconde fois que Le Creusot accueillera une arrivée du Tour. La première c’était en 1998. Il aura donc fallu attendre 22 ans pour avoir une nouvelle arrivée, même si en 2006 Le Creusot a été ville départ du contre la montre dont l’arrivée était jugée à Montceau les Mines.
«Accueillir le Tour de France, cela ne se refuse pas. Car c’est la compétition sportive la plus populaire au monde et en plus elle est gratuite pour le public», souligne le Maire du Creusot qui se félicite de la qualité des rapports avec ASO l’organisateur : «Christian Prudhomme est un homme de parole qui tient ses engagements».
Ainsi que creusot-infos l’a révélé, l’arrivée de cette 7ème du Tour de France 2021, sera jugée avenue du Stade Jean Garnier. «Les organisateurs ont été séduits. C’est en pente, avec une courbe, c’est large, il y a deux parkings et la salle Jean de Prat qui accueillera la salle de presse. Je rappelle qu’en 1998, ce sont 500 journalistes, photographes, reporters, techniciens de télévision et radio qui avaient été accueillis. Et l’arrivée est à côté du stade Jean Garnier, avec notre nouvelle piste. Quel formidable coup de publicité à l’échelle du monde avant les JO de Paris 2024», remarque le Maire du Creusot.
Il souligne aussi combien l’étape pourrait être marquante : «C’est ce que nous disent les organisateurs. Avec Uchon, avec aussi le passage à Montcenis, avant une arrivée très technique».
Concernant le coût d’une étape du Tour de France au Creusot, David Marti joue la transparence : «C’est 120.000 euros hors taxe, avec une participation du département de 40.000 euros, mais aussi des frais annexes». Et de préciser : «Nous n’avons pas attendu l’annonce de ce 1er novembre pour nous mobiliser. Nous nous sommes mobilisés dès l’été. Et on sera prêt le 2 juillet pour cet événement sportif planétaire».
Alain BOLLERY