Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > CYCLISME
04/05/2024 03:16
4138 lectures

CYCLISME (52ème Circuit de Saône et Loire) : Alexandre Jamet (Saint-Etienne) s’impose sur la ligne à Chardonnay

Le Stéphanois remporte le sprint de l’échappée à quatre, devançant le Suisse Arnaud Tissières. Le coéquipier du vainqueur, Mael Soranzo, également présent dans l’échappée du jour, prend la troisième place. Le club de la Loire est le grand gagnant de cette première étape, outre les deux de l’échappée, les quatre autres coéquipiers sont dans le peloton des poursuivants, à un peu plus d’une minute. ACTUALISE
Notre compte rendu complet et toutes les phots de la course.
Gérard Desbouys avait prévenu le nombreux public présent à la présentation des équipes, sur l’esplanade François Mitterrand, au Creusot, en voyant venir les six coureurs de l’Espoir Cycliste de Saint-Etienne : « Attention mesdames et messieurs, voilà les loulous du peloton. » Le président de l’association du 52e Circuit de Saône-et-Loire ne croyait pas si bien dire, les Stéphanois ont fait main basse sur cette première étape reliant la cité du Pilon à Chardonnay. Incontestablement.
Ils ont de toute évidence lu notre présentation de cette première étape reliant Le Creusot à Chardonnay, le Col des Chèvres et sa « réplique », la Croix Léonard, allaient engendrer la « bonne » échappée. C’est exactement ce qui s’est passé, le Col a été monté à vive allure, étirant au maximum un peloton encore uni, mais la Croix Léonard a été l’estocade, le terrain de jeu de l’expérimenté Alexandre Jamet, fin connaisseur du Circuit.

Le début d’étape a été abordé dans un rythme soutenu, la moyenne était supérieure aux meilleurs prévisions, bloquant, de ce fait, toute velléité d’escapade. La première difficulté, la Côte de la mine (après Saint-Bérain-sur-Dheune), voit déjà attribuer le maillot de meilleur grimpeur du jour, au Canadien Quentin Cowan du SCO Dijon, qui devance le peloton encore groupé. Le premier animateur du jour sera Mattis Lebeau (Charvieu-Chavagneux), profitant de la deuxième « bosse » du jour, celle de Montagny-les-Buxy. Le Charvieuland partira, seul. Son avance montera à 20 secondes, malheureusement, une chute, sans gravité, mettra fin à sa cavalcade à Bissy-sur-Fley.
Comme prévu, le Col des Chèvres allait être l’arbitre de cette étape, la petite sœur, la Croix Léonard, le couperet. Quentin Cowan, riche des points marqués à la Côte des Mines en GPM1, s’enorgueillit et récidiva au passage de la plus grosse difficulté du jour, passant quelques mètres devant un peloton en file indienne, mais groupé. Seul le second peloton pointant, à ce moment-là, à 30 secondes, avait baissé pavillon.
La descente du Col pour reprendre la Croix Léonard avait encore plus étiré un peloton devenu, à présent, nerveux. La Croix Léonard a été le moment choisi par l’expérimenté Alexandre Jamet, pour porter l’attaque qui sera la bonne. Vite rejoint par le Suisse Arnaud Tissières (Elite Fondations Cycling Team), Joris Chassinand (Bourg-en-Bresse Ain) et surtout son coéquipier Mael Soranzo, l’échappée s’entend parfaitement. L’écart monte rapidement et constamment pour dépasser la minute à 10 kilomètres de l’arrivée, un peu plus au premier passage sur la ligne à Chardonnay. La victoire allait forcément se jouer entre les quatre, avec l’avantage aux Stéphanois, en nombre.
A deux kilomètres de l’arrivée, Alexandre Jamet attaque, encore une fois, suivi, et contré par Arnaud Tissières : un vrai sprint sur un faux plat difficile. Sans paniquer, à l’expérience, le Stéphanois revient dans la roue du Suisse, pour finalement, à 300 mètres de la ligne d’arrivée, porter le coup fatal qui laissera sur place son adversaire. Juste derrière, à deux secondes, Mael Soranzo prend la troisième place distançant Joris Chassinand.
Le peloton d’une trentaine de poursuivants pointera à 1’04’’, le sprint est négocié, aisément, par un des favoris, un autre coureur de l’EC Saint-Etienne, l’Estonien Markus Pajur. Le second peloton terminera la course à près de deux minutes (1’57’’).
L’EC Saint-Etienne a réellement marqué les esprits, et placé parfaitement ses pions. Les choses ne resteront pas comme ça, assurément, la deuxième et surtout la troisième étape imposeront aux leaders, la plus grande attention. Alexandre Jamet, qui en a vu bien d’autres, nous le confiera après l’arrivée : « Une minute ici, ce sont 200 mètres à Uchon. » Le vainqueur a raison, les vainqueurs ont toujours raison, tout comme il savait que le juge de paix du jour était le Col des Chèvres, il sait aussi qu’Uchon sera celui du Circuit, pour le premier, il était présent, attendons-nous à le voir, lui et ses compères, dans le second.
Vincent Brucci 
(Photos Roland DOUARRE 
et Vincent BRUCCI)


Notre premier papier après l'arrivée :
Avec une arrivée à Chardonnay, on aurait pu penser à ce que le premier maillot de leader du 52ème circuit de Saône et Loire, se joue entre des rangées de vigne de Chardonnay, cépage que le village fêtera le 9 Mai.
Mais non, c’est au milieu de pâtures sans charolaises, devant le Député Benjamin Dirx, que le Circuit de Saône et Loire a désigné son premier leader. Et c’est Alexandre Jamet qui a été le Stéphanois le plus rapide, puisque l’on compte trois coureurs de l’équipe de la ville Préfecture de la Loire.
Comme du temps de Robert Ducard, que dans les pelotons on appelait le pharmacien ou le sorcier, et donc les coureurs étaient souvent gagnants et toujours placés.
Autres temps, autres matériels, pour lesquels il faut emprunter au Crédit Mutuel, partenaire du circuit. Autres méthodes de course aussi.
Devant Stéphane Pion, le directeur du Crédit Mutuel au Creusot, Saint-Etienne a donc déjà posé ses pions. La 1ère place remportée donc par Alexandre Jamet qui a su donner le coup de cul qu’il fallait pour devancer Arnaud Linière de l’équipe suisse Elite Fondations, tandis que Maël Sorau a pris la 3ème place et que Marcus Pajiur a remporté le sprint du premier peloton.
Mais on le sait sur le circuit, les victoires du premier jour offre rarement le vainqueur du dimanche. En tout cas, Saint-Etienne n’a pas joué caché, mais torse bombé.
Alain BOLLERY

Notre compte rendu complet de l’étape, les réactions et notre analyse, plus tard sur creusot-infos

Le Top 5 de la 1ère étape
1er Alexandre Jamet (EC Saint-Etienne)
2ème : Arnaud Liniere (Elite Fondations Suisses)
3ème Mael Sorau (EC Saint-Etienne)
4e : Joris Chaussinand (Bourg en Bresse)
5ème Marcus Pajiur (Saint-Etienne)