Recherche
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
POUR JOINDRE CREUSOT-INFOS
alain.bollery@orange.fr (à privilégier)
SMS et MMS au 06 98 82 18 88
> Sport > CYCLISME
01/11/2020 20:45
3624 lectures

André Accary : «Le Tour de France à Uchon et au Creusot, enfin une bonne nouvelle»

«Une étape décisive pour les candidats au maillot jaune et à la victoire finale à Paris, souligne le Président du Conseil départemental qui est allé à Uchon, en juin, avec Christian Prudhomme.
150 jours… C’est le temps pendant lequel André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire a été obligé de garder le secret. Quand on est heureux de la nouvelle c’est forcément un peu long. Mais c’est ainsi, entre le 4 juin date à laquelle il a reçu SMS de Christian Prudhomme et ce dimanche 1er novembre, 150 jours se sont écoulés. Quasiment cinq mois.
Alors forcément, André Accary ne cache pas son bonheur autant que son plaisir : «Enfin une bonne nouvelle, car dans le contexte actuelle, entre pandémie et confinement, elles ne sont pas nombreuses».
La nouvelle du retour du Tour de France, en 2021, en Saône-et-Loire, avait été bien gardée. Mais c’est la règle avec ASO (Amaury Sport Organisation). Les élus s’engagent à ne délivrer aucune information, pas même sous la torture, avant la présentation officielle.
«Oui, tout a commencé le 4 juin, quand j’ai reçu un SMS de Christian Prudhomme. Il est très lié au département. Et comme le Tour de France emprunte largement plus de 90% de routes départementales, ce sont d’abord les Présidents des Départements qui sont appelés. Personnellement je lui avais d’ailleurs demandé de ne pas trop attendre avant de revoir la grande boucle dans le département».
Derrière tout est allé très vite. «Christian Prudhomme est venu en Saône-et-Loire, en juin, avant les élections municipales, avec ses équipes pour faire des repérages du côté d’Uchon. Et là les techniciens ont assuré que cette étape, la 7ème, sera une étape très difficile, avec les nombreux virages, avec aussi la pente parfois très difficile, avec aussi une route étroite. Christian Prudhomme m’a alors demandé d’appeler le Maire du Creusot, David Marti, pour savoir s’il serait d’accord pour accueillir le Tour. Il a évidemment dit oui…»
Et c’est donc ainsi qu’ASO a validé une venue en Saône-et-Loire, avec une arrivée au Creusot.
«Objectivement c’est énorme, exceptionnel. C’est quand même un coup de projecteur mondial sur le département, puisque c’est le 3ème événement sportif le plus vu dans le monde, après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de football», souligne André Accary. Et d’annoncer : «L’étape sera superbe, avec des paysages à couper le souffle qui ont enchanté les organisateurs. De leur avis ce sera une étape décisive pour les candidats au maillot jaune et à la victoire finale à Paris».
Le Président du conseil département avance aussi : «Christian Prudhomme est très sensible au fait que l’on fait beaucoup pour le vélo en Saône-et-Loire. C’est vrai avec la Voie Verte, les pistes cyclables, mais aussi les aides que l’on a mise en placer. En Saône-et-Loire on a des événements autour du cyclisme, y compris avec les amateurs. La collectivité va évidemment apporter son aide financière. Et on va passer à la loupe les routes de l’itinéraire, pour qu’elles soient impeccable le 2 juillet».
André Accary se félicite aussi d’une autre chose «très importante à mes yeux. Les dernières fois le Tour était dans le val de Saône, à Mâcon, à Chalon à Tournus. C’est bien qu’il vienne dans une autre coin du département, dans l'Autunois Morvant et dans la Région du Creusot, où les paysages sont magnifiques».
Alain BOLLERY