Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
06/11/2022 02:10
4241 lectures

BASKET (Pro B) : Un Elan Chalon, taille patron, étouffe Denain

Du bonheur, encore du bonheur… L’Elan Chalon a retrouvé un public et ses supporters et le public a retrouvé une équipe avec des joueurs qui ont envie et qui se battent. Malgré les absences c’était suffisant pour faire tomber le leader Denain. Lapornic a été royal à 3 points et Markusson géant au rebond.
Les belles promesses et les bonnes saveurs laissées en bouche par la victoire sur Boulazac, n’étaient pas usurpées. On sentait bien qu’il y aurait des lendemains. Ce premier samedi de novembre, pour son deuxième à domicile, l’Elan Chalon a confirmé les bonnes impressions. 
Il y a de bons germes dans ce groupe qui renvoie à des souvenirs prometteurs. Le public a retrouvé une équipe, une vraie… Et les joueurs ont trouvé un vrai public avec de vrais supporters qui ne se sont pas émus, par exemple, que Lionel Gaudoux rate un dunk en écrasant la balle sur le cercle…
Pour preuve, dans les secondes qui ont suivi, Luka Lapornik et Damien Bouquet lui ont signifié le pardon de tout le Colisée en le prenant dans ses bras. Et quand Savo Vucevic l’a rappelé sur le banc, les supporters l’ont acclamé. Il est vrai qu’il a quand même signé 18 points à 56% de réussite, , réussi 8/9 aux lancers francs, capté 7 rebonds et provoqué 9 fautes en allant au charbon.

Certes tout le monde avait intégré que le match était déjà plié. Mais justement, ça fait quand deux rencontres, en championnat, au Colisée que l’Elan ne fait pas trembler ses supporters dans les dernières secondes. Ca fait du bien, car tout le monde se souvient des angoisses des saisons passées. Oh certes, il ne faut s’enflammer, car il est encore trop tôt pour mesurer à leur juste valeur les forces en présences. Mais ce qui est pris est pris et il était important de signer une belle victoire. L’Elan Chalon, taille patron, s’est installé dans le groupe de tête. Il n’y a plus d’équipe invaincue.
Sous l’œil des nombreux pompiers qui avaient été invités, leur patron le Colonel Frédéric Pignaud en tête, en présence d’André Accary, le Président du conseil départemental, dont le soutien à l’Elan n’a jamais faibli, au même titre de celui du Grand Chalon, dont le Président Sébastien Martin a longuement félicité Mike Gelabale mais aussi sous l’œil séduit du Député Louis Margueritte, cet Élan Chalon, malgré trois absences s’est montré extrêmement séduisant.
Face à une formation nordiste qui a tenu le choc  jusqu’à la pause avec un maître missile  à 3 points de Matthieu Missonnier au buzzer, l’Elan a fait front pour méthodiquement construire un écart confortable dans le troisième et le quatrième quart temps. 
54-45 avec la carabine automatique de Lapornic auteur d’un 6/9 à 3 points et détenteur de la meilleure évaluation à 24 avec Markusson qui a capté 12 rebonds et à qui on peut juste reprocher sa 2e faute dans la 6e minute. Mais c’est bien le collectif chalonnais qui a séduit. Avec leurs armes, les joueurs se sont battus comme des lions. Ainsi Antoine Eïto n’a jamais abdiqué dans son duel de fer avec Matthieu Missonnier qui de toute évidence était venu pour le provoquer, le faire dégoupiller, mais en vain. Mais Missonnier, l’ancien Chalonnais, a sorti un très beau match, avec le statut de MVP, construit avec 67% de réussite dont 3/3 à trois points, 4 fautes provoquées et 8 passes décisives. Eïto, qui relevait de blessure, n’a pas été en reste, avec 4 fautes provoquées et autant de passes décisives.
En fait, au-delà des stats personnelles, c’est bien l’esprit d’équipe qui a marqué et provoqué l’ovation des supporters avant le retour aux vestiaires. Pour des bonheurs partagés et communicatifs.
Maintenant, par d’euphorie. Alors qu’Orléans a redressé la situation en revenant de loin pour battre Nantes (80-77), les chalonnais vont souffler un peu, puisque la 5ème journée de championnat débutera le vendredi 18 novembre, avec pour l’Elan un déplacement périlleux à Saint-Quentin qui est en souffrance et doit se ressaisir. Ce sera le dimanche 20 novembre, avant la réception de Nantes le 26 novembre pour un match qui, lui aussi, sera de première importance.
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY 
et Alain BOLLERY)
 
Elan Chalon bat Denain 80-67 (21-22 ; 16-17 ; 28-14 ; 15-14)
ELAN CHALON : Lapornik 24, Gaudoux 18,Bouquet 9, Eïto 8, Markusson 8,  Gelabale 6, Gbetkom 4, Raharimanantoanina 3.
DENAIN : Missonnier 19, Lofberg 13, Oguine 12, Edewards 8, Niasse 6, Bassoumba 4,Bangura 2, Ohams 2, Marsillon-Noleo 1, Radnic 0.
 
Cliquez ici pour voir toutes les stats