Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
02/04/2022 02:45
4607 lectures

BASKET (Pro B) : L’Elan Chalon, battu par Saint-Chamond, laisse s’envoler son 1er rêve

Pour ne pas avoir su prendre les bonnes décisions dans les ultimes secondes, l’Elan Chalon s’est incliné face à une très bonne équipe de Saint-Chamond. Pour ce qui est de terminer premier et monter directement c’est cuit. Il faudra passer par les play-off pour remonter. Et avoir un coaching plus performant.
Bon c’est vrai qu’en matière de sport tout est possible et d’ailleurs peut-être plus en basket que dans d’autres disciplines. Mais il y a aussi des choses impossibles. Et franchement, avec la défaite concédée au Colisée face à Saint-Chamond, il est quasiment impossible que l’Elan Chalon puisse ravir la 1ère place à Saint-Chamond déjà possiblement en Pro A.
Car on voit mal ce qui pourrait arrêter les Couramiauds. Il est pour ainsi dire impossible qu’ils s’écroulent. Pour obtenir le deuxième billet pour l’élite du basket tricolore, l’Elan Chalon devra donc briller dans les play-off, ce qui est sans doute possible, mais certainement pas en montrant  le même visage que vendredi soir face à Saint-Chamond…

Et en tout cas en prouvant qu’il est capable de finir un match capital, ce qui n’a pas été le cas face à Saint-Chamond, ce qui signe une cruelle désillusion forcément difficile à digérer pour les supporters qui avaient rempli le Colisée.
Les connaisseurs et même les autres ont eu du mal à comprendre ce qui s’est passé dans les dernières secondes..
Il restait 29 secondes quand Washington égalisa à 86-86. Et il restait 15 secondes quand Jordan Aboudou se trouva sanctionné d’une faute jugée sévère contre le meneur Oguine qui enfila un lancer franc celui du 87-86.
A 10 secondes 7, il se rendit coupable d’une faute sur Wasington qui était la 3ème du quart temps. A 6 seconde 8 c’est Magrit qui y alla de sa faute… La quatrième. La logique aurait voulu que Washington aille au panier sur la dernière possession. Pour marquer ou pour obtenir la faute synonyme de deux lancers francs. Mais le meneur américain tenta un improbable tir à 3 points. Et Jordan Aboudou ne parvint pas à récupérer le ballon. Les joueurs de la Loire pouvaient exulter. Ils tenaient leur victoire qui leur assure quasiment la montée.
Les Chalonnais pouvaient baisser la tête. Il leur faudra donc passer par les play off après un match qu’ils avaient attaqué bille en tête pour mener 15-2.
Très clairement Sébastian Machowski a raté son coaching au moins sur le dernier quart temps. Alors que les Chalonnais, un moment malmenés après la pause, étaient parvenus à recoller au score en allant chercher les points dans la raquette et en provoquant des fautes. Comme se fait-il que pareil travail élémentaire n’a pas été réalisé dans le dernier quart temps, alors que trois visiteurs étaient à quatre fautes. Les bonnes consignes ont elles été données ? Et si oui, pourquoi n’ont elles pas été appliquées.
Ce sont des questions que la direction du club est en droit de demander. Car très clairement l’Elan Chalon avait les moyens de l’emporter face à une formation, dont l’ancien espoir chalonnais Jonathan Hoyaux, 20 points, dont 6/10 à 3 points et 2/2 sur la ligne, a été le catalyseur.
Le plus grave c’est que trop souvent la défense chalonnaise a été dépassée, laissant des boulevards plusieurs fois sur des mêmes schémas de jeu et d’attaque. Des chalonnais qui ont donné le sentiment de ne dépendre que des individualités. Mais cela n’a pas été le cas. 5/15 pour Washington, 0/7 pour Gabric… Les satisfactions ont été rares. Et si Mathis Dossou-Yovo s’est distingué par un 5/5, son 6/11 aux lancers francs a pesé lourd à l’arrivée, à l’image des 68% de l’Elan sur la ligne, contre 73% pour Saint-Chamond. En fait seul Augustin Fairel a montré du muscle et de la capacité dans la raquette, tandis que l'envie et l'enthousiasme d'Antoine Eïto, n'ont pas suffi...
Globalement la feuille de stats de l’Elan n’a pas mauvaise à comparer à celle de Saint-Chamond, avec 43 rebonds contre 34, mais quand même beaucoup de laissés ou de perdus… Ou encore 14 balles perdues contre 10 aux visiteurs.
Si tout n’est pas perdu pour remonter en Pro A, il va falloir cependant un sacré sursaut. Déjà mardi à Quimper. Et dans une semaine contre Evreux. Mais surtout il faudra un autre Elan pour sortir des play-off par le haut. Le temps presse pour une équipe chalonnaise qui trop souvent depuis le début de la saison souffle le chaud et le froid. Et là ça devient de plus en plus tiède.
Alain BOLLERY 
(Photos Manon BOLLERY 
et Alain BOLLERY)

Elan Chalon 86 – Saint-Chamond 87 (21-18 ; 23-27 ; 24-26 ; 18-16)
ELAN CHALON : Dossou-Yovo 16, Eïto 15, Augustin-Fairell 12, Washington 11, Bouquet 11, Freimanis 11, Aboudou 6,  Harley 4,  Gabric 0
SAINT CHAMOND : Hoyaux 20, Oguine 19, Varence 11, Yeboah 11, Nzege 10, Magrit 8, Ammour 6,  Guichard 2, Bouteille 0, Manissol 0

Cliquez ici pour voir toutes les stats