Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
12/04/2023 02:30
6812 lectures

BASKET (Pro B) : L’Elan Chalon bat Saint-Quentin dans le match au sommet

Markusson, avec 18 rebonds, a rayonné dans la raquette. Eïto a joué les chefs de meute. 
Avec Saint-Quentin, Boulazac et l’Elan Chalon ils sont désormais trois à la première place.
Bon c’est vrai, l’Elan a gagné mais n’a pas pris le point-average ! Et il est vrai, aussi, qu’en affichant la même réussite aux lancers francs que son adversaire, cela aurait suffi… Oui mais voilà le club des bords de Saône (12/21) a terminé à 57% sur la ligne contre 78% pour les visiteurs (13/18). Et comptablement parlant cela aurait suffi.
En ce sens le 1/4 de Kevin Harley, sur la ligne, a pesé lourd. Mais c’est ainsi. E n Basket, ça ne rentre pas toujours, malgré les heures d’entraînement Dans ce championnat un peu fou qui a vu Nantes s’incliner chez lui face à Saint-Vallier, il ne faut pas faire la fine bouche. Et croiser les doigts pour continuer d’aligner des victoires en escomptant sur une défaite de Saint-Quentin, ou de Boulazac… Car ils sont trois à 20 victoires et vendredi, ce sera un autre match au sommet entre Saint-Quentin et Boulazac. Malheur au vaincu.

Dans un Colisée archi plein et chaud bouillant, avec des supporters au niveau de l’enjeu à l’image de ceux d’Elan Passion, le match a été d’un bon niveau, même si on a bien senti beaucoup de crispation.
L.es nerfs étaient à vif. Savo Vucevic remonté comme jamais, ce qui lui a valu une technique.
Avec un Markusson rayonnant dans la raquette, avec 4 points d’entrée, tout comme Gelabale, les Chalonnais à la faveur d’un 3 points de Jordano, ont vite mené 12-4 provoquant le premier temps.
Chacun était concentré et c’est ainsi que c’est seulement à la 7ème minute qu’arriva la 1ère faute chalonnaise, pour Lapornik, à 19-9, le plus gros écart de la partie.
Les joueurs de l’Aisne non seulement ne se laissèrent pas distancer, mais arrivèrent à la pause sur un flatteur 36-35, consacrant une baisse de l’adresse chalonnaise dans le deuxième quart temps perdu 13-18.
Comme à Denain, c’est un ancien Chalonnais, Mathis Dossoy-Yovo, qui allait offrir le premier avantage aux visiteurs à 38-39. Un avantage qui n’excéda jamais les 3 points, dans une seconde période de haute intensité, avec un Antoine Eïto se conduisant en patron, pour redonner l’avantage (42-41), avant que Jordano d’un nouveau missile à 3 points, porte à 47-44.
Sur le parquet, dans un Colisée à l’ambiance de la Pro A, on se rendait points sur points, jusqu’à ce que Gelabale, d’un 3 points, donne la perspective d’une victoire de 8 points : 64-59 à 2’46. Mais Saint-Quentin s’accrochait jusqu’à une anti-sportive sur Eïto qui aurait pu offrir l’égalité au point-average.
Eïto y alla d’un 2/2 sur la ligne. Et après un ultime temps mort demandé par Vucevic, c’est lui qui se retrouva chargé, sur la remise, de tenter le 3 points d’un 71-64… En vain, on en restait à 68-64. Les supporters étaient heureux. Tout reste à faire au cours des six dernières journées. L’Elan ne doit pas se poser de questions et déjà aller chercher un succès à Quimper, ce vendredi 14 avril, avant d’accueillir Gries-Souffel le mardi 18.
18 comme le nombre de rebonds captés par Markusson, meilleure évaluation à 23, où l’Elan a dominé : 45 contre 33.
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY 
et Alain BOLLERY)
 
Elan Chalon bat Saint-Quentin 68-64 (23-17 ; 13-18 ; 14-12 : 18-17)
Elan Chalon : George 2, Harley 3, Bouquet 2, Eïto 14, Jordano 13, Gaudoux 4, Markusson 11, Lapornik 4, Raharimanantoanina 2, Gelabale 13
Saint-Quentin : Schwartz 5, Gomez 7, Horvath 2, Pfister 6, Gillet 10, Ajinca 11, Boucaud 7, Dossou-Yovo 16
 

Cliquez ici pour voir toutes les stats