Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
13/05/2021 00:25
2771 lectures

BASKET (Jeep Elite) : L’Elan Chalon perd gros face à Nanterre

En dépit d’une production collective d’un meilleur niveau, avec Gelabale et Armand au top, l’Elan Chalon s’est pourtant incliné face à Nanterre, à cause de grosses défaillances individuelles. Même si la Pro B lui tend les bras, l’Elan a quand même montré quelques raisons d’espérer.
Il y a plusieurs façons d’analyser la défaite enregistrée face à Nanterre ce mercredi soir. En cette veille de l’Ascension, l’Elan espérait justement d’une ascension pour se sortir de la zone rouge. C’est raté, puisque comptablement parlant il est aujourd’hui en position de relégable. Il le doit sans doute plus à ses matches perdus de justesse qu’à la défaite enregistrée face à une très bonne équipe de Nanterre.
Traduction : La vérité d’un jour n’est pas la vérité de toujours et ça va bien finir par sourire. Entendez que si l’Elan Chalon s’est incliné c’est d’abord à cause de grosses défaillances individuelles. Crawford, Meiers, Hesson n’étaient pas dans leur assiette et à l’arrivée cela a pesé très lourd.

4 points à 25% en 14 minutes de jeu pour Crawford avec 2 fautes provoquées et seulement 2 passes décisives, c’est trop peu, même si sa deuxième faute après 2 minutes 33 de jeu a été très préjudiciable. Même chose pour Meiers avec une 2ème faute inappropriée après 3 minutes 21 et à l’arrivée seulement 2 points, 5 fautes bien avant la fin, 2 rebonds, le tout en moins de 12 minutes.
Forcément quand vous avez le meneur et le pivot qui passent à côté ça fait mal. Et encore plus quand s’ajoute une 3ème défaillance, celle de Hesson avec 5 points provenant d’un 5/10 aux lancers francs à avec 0/5 aux tirs. Hesson qui veut faire des dunks et qui les ratent plus souvent qu’à son tour. Ce qui à l’arrivée pèse lourd.
Ces terribles constats de défaillances individuelles ne doivent cependant pas effacer une production collective qui a pu être séduisante, même séduisante quand l’Elan après avoir raté son début de rencontre a su revenir et même dresser de véritables barbelés en défense en début de seconde période pour mener 56-50 avec un Ndoye venu avantageusement du banc.
Ce ne fût malheureusement que feu de paille et Nanterre repris le dessus. Dommage et cruel à la fois. Car à l’exemple de Mickaël Gelabale, 18 points à 66%, dont 4/4 à l’intérieur de 5/5 aux lancers francs, 7 rebonds, pour une évaluation à 23 la meilleure du match, Sean Armand a aussi sorti un match très honnête avec 19 points, dont 4/6 à 3 points et 7 passes décisives. Sim, Ndoye se montrant eux aussi à leur avantage, y compris face au jeune géant Victor Wembanyama, 17 ans et 2m19 que l'on pourrait retrouver à l'ASVEL la saison prochain...
Face à Nanterre, en tirant 61 fois à 48%, dont pourtant 10/23 à 3 points, l'Elan a incontestablement manqué d'adresse. Mais il a aussi encore encaissé trop de points à une équipe de Nanterre qui a terminé à 60% et 53% à 3 points...
L’équipe drivée par Ali Bouziane se retrouve maintenant au pied du mur. Il lui reste huit matches à disputer. Avec des obligations de victoire mercredi prochain à Boulazac qui s’est imposé sur le parquet de la Chorale de Roanne et le mardi suivant à Gavelines qui s’est incliné face au Portel, cela avant de recevoir Boulogne le 29 Mai et Châlons-Reims le 3 juin. Deux victoires en quatre matches semblent un minimum, pour ne pas dire un impératif. Trois donneraient une bouffée d’oxygène.
Alain BOLLERY
(Photos Alain BOLLERY)

Elan Chalon 87 – Nanterre 97 (20-25 ; 24-22 ; 23-19 ; 20-31)
ELAN CHALON : Armand 19, Gelabale 18,  Sim 15, Menco 12, Ndoye 10, Hesson 5, Crawford 4, Meiers 2, Mbaya 2
NANTERRE 92 : Motum 18, Berhanemeskel 12, Reed 12, Cordinier 11, Rebic 11, Conklin 10, Warren 8,   Wembanyama 7,  Bouquet 4,  Kaba 4,   Février 0

Cliquez ici pour voir toutes les statistiques




Creusot-infos.com - Mentions légales