Recherche
06 62 80 46 68
Pour votre publicité sur Creusot-infos,
un seul numéro
> Sport > BASKET
08/03/2020 02:10
2051 lectures

BASKET (Jeep Elite) : L’Elan Chalon, en mal d’adresse, s’incline contre Strasbourg

Pourtant revenus à 1 point, les joueurs de l’Elan Chalon ne sont pas parvenus à égaliser sur un ultime shoot à 3 points. La traduction d’un match où Strasbourg a été beaucoup plus adroit.
Sean Armand ne peut pas être tout le temps le sauveur. Samedi soir contre la SIG de Strasbourg il a bien été missionné pour tenter d’égaliser à 82 partout pour arracher une prolongation, mais le ballon n’est pas rentré et l’Elan Chalon s’est finalement incliné.
Il y a des chiffres qui ne trompent pas. Quand Strasbourg a terminé la partie avec 56% de réussite pour 61 tirs, l’Elan Chalon a lui terminé à 39% avec 9 tirs de plus.
L’Elan a donc beaucoup tenté, mais peu réussi. Armand a ainsi terminé la partie à seulement 20%. Seuls Camara (56%) et Roberts (50%) n’ont pas terminé sous la barre de 50%. L’Elan Chalon avait son adresse en berne et forcément cela a beaucoup pesé dans le money time.
En revenant, sous les deux minutes, à 1 point après un tir bonifié de Robinson, pourtant pas dans son assiette, puis avec Hesson (17 points, 6 fautes provoquées et 9 rebonds, pour une évaluation à 14), L’Elan et ses supporters se disaient qu’une fois de plus… Mais ça n’a pas marché. Dans ce match, l’Elan Chalon n’aura jamais mené au score.
En fait, il n’y a que dans le dernier quart temps qu’il a dominé son sujet. Mais c’était de toute évidence trop tard.
Il faut dire aussi que l’Elan était toujours privé de Johnson et que Thorton attend de faire ses valises pour un autre club. Dans ces conditions les Strasbourgeois ne se sont pas gênés pour cibler les pièces maîtresses, ce qui explique sans aucun doute que Robinson a eu beaucoup de mal, malgré 8 passes décisives et 5 petits points. Sean Armand a lui été souvent serré de près. La meilleure évaluation aura été pour Gelebale (16).
Du côté de Strasbourg qui était privé de Nzeulie, York a fait très mal d’entrée avec à l’arrivée un très bon 5/9 à 3 points et Parakhouski a fait valoir son physique dans la raquette.
Si l’Elan Chalon a perdu, les autres résultats se sont avérés plutôt favorables dans la perspective de l’assurance du maintien. Gravelines a perdu à Levallon, Pau a définitivement enfoncé Le Portel ; Orléans a atomisé la Chorale de Roanne.
Pour bien faire, l’Elan Chalon serait bien inspiré d’aller s’imposer à Châlons-Reims dans une semaine. Et de battre Pau le 28 mars au Colisée. Car alors il pourrait toujours rêver des play-off, même s’il sera compliqué de déloger Limoges de la 8ème place, vu le peloton des prétendants.
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY et Alain BOLLERY)

Elan Chalon 79 – Strasbourg 83 (19-22 ; 17-24 ; 16-23 ; 27-13)
Elan Chalon : Hesson 17, Gelabale 14, Armand 13, Camara 11, Klobucar 9,Roberts 8, Robinson 5,  Ndoye 2, Mbaya 0, Besson 0
Sig Strasbourg : York 17, Blakes 16, Inglis 14, Scrubb 13, Upson 8, Dallo 7, Parakhouski 3, Tchicamboud 2, Miyem 0, Wagner 0

Cliquez ici pour voir toutes les stats