Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
13/12/2021 03:16
3725 lectures

BASKET : Dominique Juillot à jamais dans la légende de l’Elan Chalon et du Colisée

28 années de présidence… Cela vous marque une vie, autant qu’un club… Dominique Juillot a été mis à l’honneur samedi soir. Une séquence émotion très très forte.
Il n’a pas versé de larme, mais ses yeux ont parfois été humides lors de la soirée. D’abord quand, dans le couloir qui mène des vestiaires au parquet, il a découvert la plaque qui a été posée. Elle rappelle que Dominique Juillot a été Président de l’Elan Chalon de 1993 à 2021. Un sacré bail. «Je suis certain d’une chose, c’est que je ne serai pas Président de l’Elan aussi longtemps», a glissé dans un grand sourire Vincent Bergeret, à qui Dominique a passé la Présidence du club.
«Quand nous nous sommes mariés, il était déjà Président depuis un an», précise avec le sourire Christine. Il lui a fait découvrir et aimer le basket. Elle a été de tous les bonheurs. Ceux que l’on voit. Elle a aussi et surtout toujours été là quand ce n’était pas très heureux, pas toujours très drôle… Quand les nuits étaient blanches parce qu’il fallait réfléchir, décider et trancher.

Dans le monde du basket français, Dominique Juillot est à jamais dans la légende de l’Elan Chalon, certes ; Mais aussi du Colisée car c’est bien lui qui a convaincu Dominique Perben, alors Maire de Chalon sur Saône, de construire cette grande salle de Basket qui a magnifiquement remplacé la salle des sports. Visionnaire, Dominique Juillot savait que l’Elan, son Elan, avait besoin d’une grande salle pour grandir. Et il a tellement bien profité qu’il a cumulé les succès, jusqu’à un triplé, jusqu’à deux titres de Champion de France, jusqu’à la Coupe d’Europe.
Le temps d’un match et d’une victoire contre Vichy et c’est une grande cérémonie qui a eu lieu. Jean-Marc Jacquet s’est chargé de rappeler tous les engagements de Dominique Juillot, ses victoires.
Et puis il y a eu des témoignages en direct, dont ceux de Manu Schmitt et de Romain Chenaud, revenu tout spécialement, pour saluer son Dominique. Puis en vidéo une foule de messages, dont ceux du local, Germain Castano, mais aussi Blake Schilb, Tchicamboud, Stanley Jackson, Nicolas Lang, Axel Bouteille et évidemment Joffrey Lauvergne dont tout le monde espère qu’un jour, une fois sa carrière terminée aux USA, il reviendra prêter main forte à l’Elan.
Dominique Juillot a lui tenu un discours qui n’a trompé personne. Il a expliqué que l’Elan c’est d’abord une grande famille, des joueurs aux supporters d’Elan Passion, en passant par les salariés et les dirigeants. «Ne lâchez rien !» a-t-il lancé en forme de testament. Mais cela fait si longtemps qu’il le martèle que tout le monde sait bien que c’est en se battant que l’Elan Chalon est arrivé dans les sommets.
«On est obligé de faire deux fois plus pour avoir deux fois moins que les autres», aimait à répéter Dominique Juillot après le dernier titre. Pas pour faire joli. Juste parce que c’est la réalité. Monsieur le Président, le monde du basket vous remercie pour tout.
A.B.
(Photos Alain BOLLERY)