Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
12/11/2023 01:45
4225 lectures

BASKET (Betclic Elite) : L’Elan Chalon dompte une rugueuse SIG de Strasbourg

Les Chalonnais qui n’ont jamais été menés ont logiquement battu les Alsaciens. Mais ça n’a pas été si facile que cela.
«Ca sent la bataille de Verdun», avions nous titré en présentation du match entre l’Elan Chalon et Strasbourg, en référence à ce 11 novembre. On ne croyait pas si bien dire. Car le moins que l’on puisse dire, c’est que les Alsaciens ont donné du fil à retordre aux Bourguignons.
Même menés de 15 points à la mi-temps, même menés de 14 points avant le dernier quart temps, ils n’ont jamais abdiqué. Mathématiquement ils ont même remporté la seconde période 47-42, dans un match où l’Elan a dépassé la barre des 100 points et approché les 60 à la pause, notamment avec un 10/19 à 3 points, dont 4/5 pour Dirk Williams qui a terminé à 71% de réussite et signé la meilleure évaluation à 19, avec Nikolic à 15 points, comme Cortale et Eïto, mais surtout 9 passes décisives et 4 fautes provoquées.

Aleksej Nikolic a donc retrouvé son niveau et son rôle moteur dans un match où il a pris des coups. Car la vérité veut que l’on écrive que les Alsaciens ont offert une résistance rugueuse, souvent à la limite, ce qui a eu pour effet de faire gronder le Colisée, avec des supporters pas contents de voir que les anti-sportives et les techniques n’ont pas été en adéquation avec ce qu’ils ont vu. En colère aussi de voir des fautes offensives sifflées d’un côté et pas de l’autre…
Il fallait donc que les joueurs de Savo Vucevic soient costauds pour non seulement résister aux coups et mauvais coups, mais aussi pour ne pas tomber dans la provocation d’une équipe qui a du mal en ce premier tiers de championnat.
Alors oui la SIG de Strasbourg comptait bien faire sauter la banque sur les bords de Saône. Sauf que l’Elan a abordé la rencontre avec beaucoup d’application et de sérieux, et avec une vraie adresse à longue distance, comme quand Nikolic porta à 42-28 pour un premier gros break. Mais les Alsaciens s’accrochait comme quand Invernizzi ramené à 42-34 et provoqua le premier temps mort chalonnais.
Derrière Olivier Cortale assura sous le panier en étant le principal artisan de l’avantage de 15 points à la pause. Cortale à 15 points, Williams à 14, Nikolic à 11… Ca sentait bon pour l’Elan. Sauf qu’il rata son début de seconde période avec un retour des Alsaciens à 69-63 et temps mort pour Vucevic. Mine de rien l’Elan venait d’encaisser un 19-10 pour avoir trop abusé des tentatives de loin. C’est alors qu’Eïto, Love et Gaudoux firent le boulot, avec Baptiste à la finition pour remonter à +14 avant le dernier acte.
Il fût tout en maîtrise avec certes un retour à 86-79 des Alsaciens, mais capitaine Eïto y alla d’un tir à 4 points, avec la faute pour porter à à 92-79 pour une fin de match quasiment en roue libre avec le 101ème point inscrit par Eïto. Une belle victoire à une semaine d’un déplacement à Bourg qui sera crucial pour les Bressans, très largement battus (92-61) à Saint-Quentin qui s’est refait la cerise. Dans un championnat un peu fou, puisque Gravelines est allé cueillir sa 1ère victoire à Boulogne-Levallois (72-74) et que la Chorale de Roanne s’est redonné de l’air (79-76) face à Limoges, ou que Le Portel a confirmé son redressement en gagnant à Blois (71-80).
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY 
et Alain BOLLERY)
 
Elan Chalon bat Strasbourg 101-91 (29-24 ; 30-20 ; 25-26 ; 17-21)
Elan Chalon : Nikolic 15, Cortale 15, Williams 14, Eïto 14, Baptiste 13, Love 12, Gaudoux 8, Markusson 7
SIG Strasbourg :  Brown 18, Akin 15, Booth 14, Invernizzi 14, Hooker 12, Brooks 7, Etou 6

Cliquez ici pour voir toutes les stats