Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Sport > BASKET
15/10/2023 01:40
3789 lectures

BASKET (Betclic Elite) : Eïto prend Le Mans(che) et l’Elan Chalon s’impose

Crispés en début de rencontre, les Chalonnais ont été remis sur les rails par leur capitaine Antoine Eïto, pour compter jusqu’à 14 points d’avance. Le Mans est revenu à 3 points, mais l’Elan, privé de Nikolic, a tenu bon pour signer sa 4ème victoire en 5 matches. Tout bon avant le derby à Dijon.
Sans forcément vouloir être prémonitoire, on se doutait bien que le début de rencontre serait difficile face au Mans. Il l’a été. Pourquoi ? Les paramètres sont nombreux, mais il est certain que l’hommage rendu à Mike Gelabale a remué fort les tripes des Chalonnais. Et c’est bien normal, car ce sont avant tout des hommes.
Alors oui, le début de rencontre a été compliqué. Avec un premier panier de Lewis pour Le Mans arrivé près de 2 minutes après le coup d’envoi.
Et c’est Antoine Eïto qui, après 3 minutes et demi, signe les premiers points chalonnais (2-5). Le compteur est débloqué. Eïto est intenable. Il ramène tout seul à 6-10. Il a pris le manche en main et après un missile de Williams, c’est Olivier Cortal qui offre le premier avantage aux bourguignons (13-12), avec temps mort pour Le Mans.

Dans cette rencontre, l’Elan sera bien encore mené 13-17, mais Eïto intenable signe son 9ème point avec un 3 points magistral (16-17), puis le 19-17.
C’est fini, les Sarthois ne reprendront plus jamais l’avantage. Juste avant la fin du premier quart temps, Missonnier se fait contrer, mais se bat comme un lion pour récupérer le ballon et c’est Williams qui signe le 22-19.
Eïto avec une main de feu pousse même à 25-22, tandis que le Colisée gronde pour 3 fautes sifflées bien vite en début de 3ème quart temps. Mais qu’importe, l’Elan a pris le match en main. Baptiste, meilleure évaluation à 18, avec 56% de réussite, signe le 37-24.
En début de seconde période, l’Elan va même mener de 14 points (54-40), sur une balle gagnée par Eïto et magnifiée par Olivier Cortal. Le Colisée, pratiquement plein, est ravi.
L’Elan est parti pour signer une belle victoire. Sauf, sauf qu’en fin de rencontre, alors que les Manceaux ont cinq fautes, les Chalonnais abusent de tirs ratés à points, plutôt que d’alller chercher les fautes. Comme Le Mans se montre plus adroit, il revient à 3 points (68-65) à 1’26 de la fin. C’est là qu’on voit que Nikolic manque. Car le Slovène qui a été ménagé pour préserver ses adducteurs, assurément serait lui allé au charbon…
Heureusement les Chalonnais, qui ont joué à 6 puisque Tubutic n’est pas rentré, ne cède pas à la panique pour finalement l’emporter de 5 points, après un Dunk libérateur de Gaudoux, bien servi par Eïto qui sera conduit en patron face à ses anciens partenaires, même avec un petit 2/9 à 3 points.
L’Elan compte 4 victoires, Le Portel a gagné à Paris (86-90), Gravelines s’est incliné face à Saint-Quentin (69-78), Limoges face à Cholet (81-90), Roanne face à Strasbourg (82-98) et Blois a mis Dijon au tapis (85-84) à une semaine d’un derby qui sera explosif au Palais des Sports de Dijon. Car la JDA ne compte que 2 succès pour l’instant… C’est pas vraiment ce qui était prévu.
Alain BOLLERY
(Photos Manon BOLLERY
et Alain BOLLERY)
 
Elan Chalon bat Le Mans 73-68 (22-19 ; 15-12 ; 21-20 ; 15-17)
ELAN CHALON : Eïto 18, Williams 12, Baptiste 11, Gaudoux 9, Cortale 9, Markusson 7, Love 7
LE MANS : Ndoye 15, Jones 15, Yeguete 12, Lewis 8, Mawugbe 7, Mason 6, Schwartz 5
 
Cliquez ici pour voir toutes les stats
 
Cliquez ici pour voir le classement
 
Cliquez ici pour lire le compte rendu de la défaite de Dijon à Blois