> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
23/06/2022 14:35
2412 lectures

SAONE ET LOIRE : Tous les élus unanimes pour s’opposer à la fermeture du Lycée du Velet à Etang sur Arroux

La Présidente de Région avait tenté, mercredi, de déminer ce dossier explosif. Les élus de gauche et de droite du département ont affiché une belle unanimité.
Qui a dit que la gauche et la droite ne peuvent pas voter ensemble ? C’est vrai que ce n’est pas toujours vrai. Mais l’éventualité de voir fermer le Lycée du Bois, c’est-à-dire le Lycée du Velet à Etang sur Arroux, aura eu pour effet d’unir les élus de tous bords.
Le vœu présenté par Frédéric Brochot a en effet été voté à l’unanimité. Le groupe Gauche 71 lâchant en rase campagne la majorité de gauche du Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté.
Car même si aucune fermeture n’a été entérinée et si la rentrée de septembre 2022 se fera bien, même si Marie-Guite Dufay, mercredi en conférence de presse, a expliqué qu’il n’y avait pas de décision de prise et que cela avait été une piste évoquée parmi d’autres, la Présidente de Région avait quand même évoqué les travaux conséquents à réaliser à Etang sur Arroux.
Elle sait désormais que la majorité de gauche de la Région ne pourra pas compter sur le soutien de l’opposition de gauche au conseil départemental. Car le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’y a pas eu de nuance exprimée sur le sujet.
Après le vœux présenté par Frédéric Brochet et adopté à l’unanimité (voir le texte ci-dessous), les élus ont affiché une belle unité de parole.
«Je vous remercie pour ce vœu. Ce serait une catastrophe économique et sociale pour Etang sur Arroux», a lancé Marie-Claude Barnay, le Présidente du Grand Autunois Morvan.
Dominique Lotte, lui a emboité le pas pour souligner : «Cet enseignement agricole, est une toute petite cerise, mais une belle cerise, reconnue par le secteur agricole. Etang sur Arroux, Davayé en sont des exemples. Il y a des familles, des gens qui travaillent. Il y a le lycée, la MFR et l’EPIDE. Il faut réfléchir à la structuration territoriale.
Je souhaite que nous ayons une volonté territoriale de réflexion globale pour maintenir tout cela. Nous devons aussi interroger l’Etat, sur la perspective de l’EPIDE et son départ possible si le Lycée venait à fermer».
Jean-Luc Fonteray pour sa part devait lancer : «On a eu à cœur de défendre ces structures. On se tient à cette volonté de maillage du territoire». Et Evelyne Couillorot d’ajouter : «On serait irresponsable d’accompagner le sentiment d’abandon qui amène les électriceset les électeurs à voter pour l’extrême droite. Il est opportun que le département se positionne pour ses habitants».
Pour le Président Accary, le projet d’une éventuelle fermeture, c’est «du pain béni pour les extrêmes. De droite et de gauche.
Les maisons de service c’est de la peinture et on perd un petit bout. C’est chaque fois pareil.
C’est pour cela que concernant les collèges, j’ai dit depuis 2015 qu’on ne fermera plus. Ce territoire est vaste, c’est le plus grand de France».
Alain BOLLERY

Vœu des groupes Union pour l’Avenir de la Saône-et-Loire et Saône-et-Loire Unie relatif au maintien du lycée professionnel forestier de la Nature et de la Forêt à Etang-sur-Arroux
La Région Bourgogne-Franche-Comté a entamé une réflexion sur le devenir du lycée professionnel forestier de Velet situé à Etang-sur-Arroux. La Région envisagerait une délocalisation à Autun, pour l’intégrer au lycée Bonaparte. Cette possibilité suscite une vive inquiétude car une fermeture d’établissement a toujours des conséquences pour l’attractivité, l’aménagement et le développement économique d’un bassin de vie.
C’est pour cette raison d’ailleurs que le Département de Saône-et-Loire s’est engagé à ne fermer aucun collège, et qu’il s’emploie à investir massivement dans ses 51 collèges publics, afin de garantir pour chacun d’eux un avenir.
Dès lors,
- Considérant que la fermeture des classes dans les communes rurales, des centres hospitaliers, des bureaux de Poste, des trésoreries des Finances Publiques, et autres services publics, alimentent le désarroi profond de nos concitoyens, une nouvelle fois illustré par les élections législatives qui viennent de s’achever.
- Considérant que le lycée, ses enseignants et leurs familles, ses élèves, prennent part de manière significative à la vie d’Etang-sur-Arroux et des alentours.
- Considérant que le lycée est au cœur de l’écosystème stratégique du bois, et que de l’avis même du Président de la République, venu le visiteren février 2019, il està saluer les performances et l’intérêt de l’établissement.
- Considérant enfin que la prés ence de ce lycée joue un rôle es s entiel pour l’aménagement et le développement économique de ce territoire.
Nous, conseillers départementaux, réunis en Assemblée départementale ces 23 et 24 juin 2022, demandons à la Région Bourgogne-France-Comté de garantir l’avenir du lycée forestier de Velet à Etang-sur-Arroux.
Nous affirmons en effet que cette fermeture aggraverait la situation à long terme d’un secteur géographique déjà durement touché.