Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
07/06/2022 15:15
4900 lectures

SAONE ET LOIRE : Premières mesures de restriction des usages de l’eau.

Le secteur de la Bourbince est en alerte et tout le département est en vigilance.
Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire

La situation, déjà préoccupante depuis plusieurs semaines, s’est dégradée suite à l’absence de précipitations significatives et aux fortes chaleurs. Les débits des cours d’eau ont fortement baissé. La situation est similaire à celle d’un mois de juillet.
 
C’est pourquoi le préfet a décidé de prendre un premier arrêté sécheresse qui place :
•      en alerte les secteurs « Arconce et Sornin », « Dheune », « Grosne » et « Seille et Guyotte », avec des premières mesures de restriction visant à limiter la consommation d’eau ;

•      en alerte renforcée le secteur « Bourbince », avec des restrictions plus contraignantes ;
•      en vigilance tout le reste du département.
Un renforcement voire une généralisation des mesures de restriction au cours des prochaines semaines sont possibles, suivant l’évolution de la situation hydrologique du département.
En alerte et en alerte renforcée, les usages de l’eau sont contraints : remplissage des piscines privées interdit sauf 1ère mise en eau sous conditions, lavage des voitures interdit en dehors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux ou de matériel haute pression, arrosage des espaces verts interdit, irrigation agricole soumise à restrictions d’horaires, prélèvements pour les activités industrielles réduits...
Le préfet rappelle que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Chacun doit mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d’économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l’été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d’eau même minimes… Les activités économiques doivent quant à elles s’adapter afin de réduire leurs prélèvements, pour anticiper l’intensification des sécheresses que le changement climatique génère