Recherche
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
POUR JOINDRE CREUSOT-INFOS
alain.bollery@orange.fr (à privilégier)
SMS et MMS au 06 98 82 18 88
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
13/11/2020 21:28
15561 lectures

SAONE-ET-LOIRE : Le Préfet annonce qu'un loup a été tué ce vendredi soir près de Montceau les Mines

Peut être la fin d'un long calvaire pour de nombreux éleveurs de Saône-et-Loire.

«Un loup a été tué en Saône-et-Loire, à St-Romain sous Gourdon, vers 19 heures, lors d'une opération de tir de défense autorisée par les services de l’État. Les agents de l'OFB se sont rendus sur place. La carcasse de l'animal a été prise en charge pour effectuer les examens d'usage», vient d'annoncer Julien Charles, préfet de Saône-et-Loire qui a annoncé la nouvelle sur le compte Tweeter de la Préfecture de Saône-et-Loire. Une information de nature à rassurer les éleveurs durement impactés depuis plusieurs mois par des attaques à répétition du loup. Il reste à savoir maintenant s'il y avait un seul loup en Saône-et-Loire, où s'il y en avait plusieurs. On devrait le savoir assez vite, puisque l'on verra si les attaques contre les troupeaux cessent à partir de ce vendredi 13 novembre.
La commune de Saint-Romain sous Gourdon est plutôt proche de Montceau les Mines et figure dans le fameux triangle Cluny, Montceau les Mines, Charolles, où le loup avait attaqué et tué au cours des derniers mois.
Alain BOLLERY

Communiqué du Préfet de Saône-et-Loire (18/9)
LOUP EN SAÔNE-ET-LOIRE : LA BRIGADE D’INTERVENTION GRANDS PRÉDATEURS TERRESTRES MOBILISÉE
Comme s’y étaient engagés le préfet Jean-Paul CELET, préfet référent Loup, ainsi que le préfet de Saône-et-Loire, Julien CHARLES, lors de leur rencontre sur le terrain du 22 août avec la profession ovine, la brigade d’intervention contre les grands prédateurs de l’Office français de la biodiversité (OFB), dite « brigade loup », est intervenue cette semaine sur le terrain.
Après s’être imprégnés de la complexité des territoires d’attaques du loup et de la spécificité de l’élevage ovin dans le département, les agents de la brigade ont pu délivrer leur analyse d’expert et leurs conseils. Ceci permettra aux louvetiers et aux agents de l’Office français de la biodiversité, de renforcer l’efficacité de leurs interventions aux côtés des éleveurs et des chasseurs mobilisés pour la prévention des attaques et pour la mise en œuvre des tirs de défense.
Les agents de la brigade ont également procédé à la formation de l’ensemble des louvetiers du département et, en lien avec la fédération de chasse, de plus d’une trentaine de chasseurs les habilitant à participer à l’organisation et la mise en œuvre des opérations de tir de défense renforcée autorisées par le préfet.
Enfin, ils ont organisé et réalisé avec les agents de l’OFB et les louvetiers des tirs de défense sur les communes de Saint-Romain sous Gourdon et le Rousset-Marisy, siège des dernières attaques.
À quelques jours de l’ouverture générale de la chasse, fixée ce dimanche 20 septembre, le préfet rappelle également à tous les chasseurs du département que le loup est une espèce protégée. Sa destruction est strictement interdite, en dehors du cadre réglementaire dérogatoire.
La direction départementale des territoires, l’office français de la biodiversité et les lieutenants de louveterie demeurent mobilisés pour accompagner les éleveurs dans la protection de leurs troupeaux.


Notre article du 16 septembre :
Après Saint-Eusèbe, après Le Puley, après Saint-Micaud, le loup a encore attaqué un troupeau de brebis dans la nuit de mardi à mercredi. Selon les informations portées à la connaissance de creusot-infos, le loup a attaqué sur le territoire de la commune de Marizy. Une brebis a été tuée et une autre a été blessée.

(photo d'archive)