Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
09/07/2024 13:50
4791 lectures

SAONE ET LOIRE : La CGT ne composera pas avec les 3 députés du Rassemblement National

Communiqué :
La CEx de l'UD CGT 71 réunie ce lundi 8 juillet a pris acte des résultats des législatives en Saône et Loire. Elle regrette que l'élan national n'ait pas réussi à changer la couleur politique de notre département.
Elle remercie l'ensemble de ses structures et ses militants pour le travail mené contre les idées nauséabondes de l’extrême droite.
Nous ne composerons pas avec les 3 députés RN que nous ne considérons pas comme des interlocuteurs en rapport avec nos valeurs et nos revendications. Nous resterons très attentifs avec les deux autres député·es élu·es dans des circonstances particulières. En ce sens, la CGT 71 écrira aux cinq nouveaux élus pour connaitre les actions qu’ils comptent mettre en place pour la santé, l’école, l’ensemble des services publics et le maintien de l’emploi, chez Métalliance par exemple. Ces résultats nous engagent en premier lieu à continuer notre combat contre les idées d’extrêmes droites, à accentuer notre présence sur les circonscriptions brunes et à redoubler d’effort dans notre travail.

Nous devons continuer à convaincre que le progrès social pour les salarié·es n'est pas dans un vote qui a placé l'ancien président du MEDEF ayant choisi le camp du rejet de l'autre. Les votes exprimés montrent la colère contre les politiques menées en éliminant 2 candidat·es sortant·es.
L'esprit républicain a permis de maintenir 2 circonscriptions hors des griffes du RN et nous saluons les candidats de gauche d'y avoir contribué ainsi que tou·tes les électeurs·trices ayant fait ce choix. Le contexte politique est bouleversé et le 1er ministre continue de parler des idées de progrès social (NFP) comme celles des extrêmes à qui il ne fallait pas donner de majorité absolue. Fêtons que l'assemblée n'ait pas une majorité d'extrême droite mais poursuivons le travail auprès des salarié·es pour déconstruire les faux espoirs donnés par le RN.
Fêtons qu'un programme en faveur des salariés porté par une alliance soit arrivé en tête en nombre de député·es.
Mais nous devons continuer à porter nos revendications sur l’augmentation des salaires et des pensions face à deux tiers d’une assemblée qui est contre l’augmentation du smic et qui arrose de primes exonérées de cotisations sociales pour acheter la paix sociale. Pour la CGT 71 la priorité reste le renforcement du mouvement syndical pour peser plus fort sur cette nouvelle assemblée.
Elle prépare pour mai 2025, son congrès et les 130 ans de la CGT. Elle restera attentive dans les prochaines semaines sur les nominations aux postes clés d'un futur gouvernement et au maintien de l’entente au sein du nouveau front populaire. Dès la rentrée, elle se mobilisera pour les salarié·es des petites entreprises (élection du 29 nov. au 5 déc.) pour qu'ils obtiennent les même droits que tou·tes les autres. La CGT 71 en fera un des point abordé à son Assemblée générale de rentrée fixée le 10 septembre 2024 au siège du Creusot. La CGT 71 réaffirme son syndicalisme de classe et de lutte. Avec les salariés, à leur côté, On ne lâchera rien.
La CGT en Saône et Loire