Recherche
Pour nous joindre
alain.bollery@orange.fr
SMS au 06.98.82.18.88
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
16/10/2021 03:17
3413 lectures

SAONE ET LOIRE : «L’OPAC envisage de réaliser, au Creusot, un bâtiment de 30 logements à ossature bois» annonce Lionel Duparay

Le Président de l’OPAC confirme également que les derniers bâtiments d’Harfleur seront démolis en 2022, parmi 250 logements au Creusot, à Montceau et à Chalon sur Saône.
Le nouveau bâtiment serait sur La Chaume.
Nouveau Président de l’OPAC de Saône-et-Loire, Lionel Duparay a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a fait le point sur les orientations que l’office HLM souhaite mettre en œuvre dans les années à venir.
Il a aussi effectué une annonce importante pour Le Creusot : «L’OPAC dispose d’une réserve foncière sur la Chaume au Creusot et on envisage de réaliser un bâtiment à ossature bois». Lionel Duparay précise qu’il comprendrait une trentaine de logements (*).
Il s’agirait en la matière d’un investissement très qualitatif, le premier dans la cité du Pilon.

Accompagné de Philippe Rabuel, directeur général adjoint et de Matthieu Moncollin, adjoint à la direction générale, Lionel Duparay a également annoncé que les derniers immeubles d’Harfleur seront démolis au cours de l’année 2020. Des démolitions auront également lieu à Chalon sur Saône et à Montceau les Mines, pour un total de 250 logements inoccupés.
Depuis sa désignation à la Présidence de l’OPAC de Saône-et-Loire, Lionel Duparay a effectué un tour de l’ensemble des agences. «Si chaque secteur a ses enjeux, nous avons la volonté d’une diversification de notre offre et notamment pour ce qui concerne les logements étudiants». Il a profité de l’occasion pour assurer que l’inauguration de la nouvelle résidence étudiante du Creusot aura lieu prochainement.
«Nous voulons être dans l’accompagnement des territoires. «On pense les logements, mais on s’occupe de locataires», dit Lionel Duparay et en ce sens il est catégorique : «On doit être capable d’offrir de la tranquillité et répondre aux problèmes de sécurité et aux incivilités». Une référence directe aux problèmes récents qui ont surgi à Montceau les Mines.
Le Président de l’OPAC annonce également une concertation à Tournus, avec le souci de réhabiliter le centre ville. L’OPAC entend également améliorer les réponses téléphoniques. Il reçoit 240.000 appels par an.
Concernant les passoires thermiques, les efforts vont se poursuivre : «Le but est vraiment de réduire la facture énergétique des locataires.
Avec un parc d’un peu plus de 27000 logements, l’OPAC de Saône-et-Loire a un taux de vacances de 10%.
Alain BOLLERY

(*) photo d’illustration