Recherche
Pour votre publicité sur
Creusot-infos, un seul numéro
06 62 80 46 68
POUR JOINDRE CREUSOT-INFOS
alain.bollery@orange.fr (à privilégier)
SMS et MMS au 06 98 82 18 88
> Saone et Loire > SAONE ET LOIRE
17/09/2020 10:15
4752 lectures

SANTE : André Accary annonce qu’au Creusot l’antenne va devenir Centre de Santé, mais aussi les arrivées de 10 spécialistes en Saône-et-Loire.

Ce qui veut dire que l’offre va être augmentée dans la cité du Pilon. André Accary a aussi annoncé que des cardiologues et des gynécologues ont candidaté pour venir s’installer en Saône-et-Loire. Les premiers spécialistes n’arriveront pas avant janvier.
«On est à presque 60 médecins généralistes. Même s’il y a eu des annonces par voie de presse pour le deuxième étage, nous allons continuer à recruter des médecins généralistes pour compléter l’offre», a indiqué André Accary, ce jeudi matin, à l’occasion de la session du conseil départemental qui se tient à l’Hôtel du département à Mâcon.
«On va poursuivre l’ouverture des antennes, pour renforcer la présence des généralistes sur le territoire. On va travailler sur l’arrivée de spécialistes. Certains sur la cardiologie et la gynécologie ont déjà frappé à la porte du département pour éventuellement se porter candidats», a encore ajouté le Président qui a précisé : «On va d’abord ouvrir 10 postes de spécialistes, sur les lieux les plus urgents». Et d’estimer qu’il n’y aura pas l’ouverture d’une antenne de spécialiste avant le mois de janvier.
Il a aussi effectué des annonce importantes : «On va continuer le développement dans ce département. Avec une priorité : On va augmenter l’offre des centres de santé. Il y en a 5 actuellement et ce n’est pas suffisant. Je vais proposer la transformation d’une antenne en centre de santé au Creusot. André Accary a aussi souligné qu'il veille à la couverture des EHPAD par les généralistes du centre départemental de santé. «Aujourd'hui c'est l'engorgement partout». Et de préciser que l'explosion des demandes a notamment été causée par les demandes de certificats médicaux pour les jeunes, mais aussi par la peur d'être positif à la COVID...
Proposer un nouveau centre de santé dans le Charolais – Brionnais. Je ne peux pas dire où encore. Et puis un troisième, si j’ai les autorisations la Bresse.
Je vais inviter le directeur de l’ARS à venir faire un tour en Saône-et-Loire.
Il y a aussi des antennes urgentes à ouvrir, notamment à Bourbon – Lancy».
Alain BOLLERY